La famille syrienne attendue le 9 avril à Saint-Raymond

La famille syrienne attendue le 9 avril à Saint-Raymond

Des membres du comité, dont le président Jean-Marie Plamondon, à gauche, s'affairaient à décorer l'appartement de la famille Oufan le 14 mars dernier. Photo - page Facebook Accueil de réfugiés - comité de Saint-Raymond

Après trois ans d’attente, le comité d’accueil des réfugiés syriens de Saint-Raymond a reçu la nouvelle: la famille Oufan arrivera le 9 avril au Canada.

 Dire que les membres du comité sont fébriles est un euphémisme. «On se sent comme dans le film “La grande séduction”», affirme Anouk Thibault. «Ça va être super!» renchérit Jean-Marie Plamondon qui est ému d’apprendre enfin que l’attente est terminée. «J’ai toujours gardé confiance que la famille arriverait», ajoute-t-il.

M. Plamondon tient à être du groupe qui ira accueillir Jehad Oufan, Rima Alnseer et leurs bambines Tala et Lama à l’aéroport Montréal-Trudeau le 9 avril.

Le voyage sera long pour ces réfugiés de la guerre en Syrie entre le camp de Britmerri, au Liban, où ils vivent depuis plus de deux ans, et Saint-Raymond. C’est tard en soirée qu’ils ouvriront la porte de leur appartement fraîchement meublé et décoré. «Tout est prêt. Les enfants de 3 et 4 ans ont leur chambre. Il ne reste qu’à faire un beau ménage», dit Anouk Thibault qui souligne le travail des députés Joël Godin et Vincent Caron pour finaliser le dossier.

L’accueil se fera en douceur, loin des caméras. «On va les laisser tranquilles un peu. Il n’y aura pas de gros événement public», indique Anouk Thibault.

Les parents auront beaucoup à apprendre rapidement, en plus des nombreuses formalités à remplir et l’inscription aux cours de francisation, explique-t-elle.

Jean-Marie Plamondon remercie les gens qui ont donné soit de l’argent ou des meubles. «C’est un cadeau», dit l’homme qui croit que les Raymondois prouvent leur grande ouverture en collaborant à ce projet humanitaire. Leur engagement auprès de la famille, surtout au sein du comité d’accueil, se poursuivra toute l’année qui vient.

Anouk Thibault tient à remercier les bénévoles qui sont demeurés «confiants et dynamiques» malgré les aléas de la vie pour mener à bien ce projet d’accueil.

 

Une vue de l’appartement qui attend la famille de réfugiés syriens. Photo – page Facebook Accueil de réfugiés – comité de Saint-Raymond