Gino Carrier propose une murale historique à Saint-Raymond

Gino Carrier propose une murale historique à Saint-Raymond

Cette esquisse de Gino Carrier fait voir sa murale installée dans le parc Alban-Robitaille. Photo - Facebook Gino Carrier

L’artiste Gino Carrier est à la recherche de commanditaires pour créer une murale historique qui retracerait les 176 ans d’histoire de Saint-Raymond.

Après avoir réalisé près de 200 affiches, une exposition et un livre sur le 175e anniversaire de la ville en 2017, Gino Carrier veut exploiter le thème en plein air.

Il a déjà conçu une esquisse numérique de l’oeuvre qui s’étendrait sur 96 pieds de long par 4 pieds de haut. Il s’agit d’un ensemble de tableaux rappelant des métiers d’époque aussi bien que des lieux et des événements passés ou contemporains.

C’est à titre de «promoteur indépendant» qu’il propose son projet à la ville, car cette dernière n’a jamais exprimé une telle demande, reconnaît-il. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle il cherche également des commanditaires privés pour financer son projet, en contrepartie d’une mention sur la murale. «C’est d’intérêt pour la ville. C’est innovateur, c’est la première fois que cela se fait», explique l’artiste.

M. Carrier a réalisé une murale de 24 pieds de long pour la Quincaillerie Jean Denis Home Hardware lors du 175e anniversaire. «Le but quand on fait une murale est d’être vu par le plus grand nombre de gens possible», ajoute-t-il pour justifier son nouveau projet.

Il estime qu’il lui faut trouver au moins 47 000$ pour une murale qui serait réalisée à partir d’une impression numérique et jusqu’à 80 000$ environ pour une murale peinte, coût qui ne comprend pas l’installation, précise-t-il.

Gino Carrier verrait bien son oeuvre s’étirer dans le parc riverain Alban-Robitaille, à l’entrée de la Vallée Bras-du-Nord ou encore dans le centre-ville.

L’artiste et designer graphique a exposé son projet à la ville et prévoit organiser une réunion d’information publique en avril.