En route pour le 25e Neige en fête à Saint-Raymond

En route pour le 25e Neige en fête à Saint-Raymond

Les gens ont pu voir de près des véhicules d’une autre époque adaptés à l’hiver québécois. Photo – Steeve Alain

Dame Nature a mis quelques bâtons dans les roues des organisateurs du festival Neige en fête à Saint-Raymond du 8 au 10 février, mais la table a tout de même été mise avec succès pour un 25e anniversaire qui promet en 2020.

«Il y a eu des rebondissements», a constaté le président de Neige en fête Denys Tremblay, en conclusion du festival et entouré d’une bonne foule rassemblée pour admirer autoneiges et motoneiges antiques hier.

Le festival n’a pas commencé comme prévu le vendredi alors que les forts vents ont forcé l’annulation du feu d’artifice et du feu de joie au Centre de ski.

«La journée de vendredi a été très difficile», a dit M. Tremblay. Une dizaine de «braves» motoneigistes ont affronté les bourrasques violentes accompagnées de neige et participé à la randonnée en soirée avec les propriétaires d’autoneiges arrivés à Saint-Raymond dans des conditions routières tout aussi difficiles.

Différents modèles de «snowmobile» modifiés ou non étaient sur place. Photo – Steeve Alain

La situation s’est améliorée samedi avec 51 autoneiges et 24 motoneiges inscrites à une randonnée de plus de 80 km, «une super balade», selon Denys Tremblay. Le souper au Centre multifonctionnel a rassemblé 200 convives.

Dimanche, la population était au rendez-vous en grand nombre dans le nouveau lieu de rassemblement des «snowmobiles» en clôture du festival au parc Alexandre-Paquet, près de l’école primaire sur l’avenue de l’Hôtel-de-ville.

Les propriétaires ont présenté leur machine durant une heure au public, alors que des tours d’autoneige et de carriole avec chevaux et d’autres activités familiales étaient proposées dans le même secteur.

Des motoneiges antiques ont rappelé des souvenirs à plusieurs. Photo – Steeve Alain

La fin du festival a eu lieu l’an dernier et durant plusieurs années précédentes au centre-ville sur la rue Saint-Joseph, fermée à la circulation automobile et enneigée pour l’occasion. Selon le président Tremblay, il devenait de plus en plus difficile de fermer la rue principale et une nouvelle formule a été mise à l’essai.

Le nouveau site pourrait devenir celui qui marquera les 25 ans de Neige en fête l’an prochain. M. Tremblay a mentionné que le 25e festival sera encore «plus gros» pour la population et qu’un nombre record d’autoneiges est attendu.