De l’art sur les casiers à l’école secondaire St-Marc

De l’art sur les casiers à l’école secondaire St-Marc

Sylvie Portelance et Émilie Boisvert-Lessard ont coupé le ruban

L’espace des casiers des élèves de l’école secondaire St-Marc a été transformé en galerie d’art. Le projet « mon casier, ma maison » inauguré le 30 mai embellit l’espace des casiers avec 16 panneaux-photos, deux panneaux-infographie et six panneaux-graffitis. Chaque bout des rangées de casiers sert maintenant de support à des œuvres d’élèves. Les photos choisies par le conseil étudiant représentent les neuf villages d’où proviennent les élèves et illustrent les différentes sphères de la vie étudiante. On y retrouve aussi une photo de Chantal Petitclerc qui a fréquenté l’école. «Il n’y avait rien dans l’école pour lui rendre hommage», dit l’animatrice Sylvie Portelance. La galerie d’art expose aussi des graffitis réalisés avec la collaboration de deux graffiteurs professionnels. Plus de cinquante élèves ont participé à ce projet. Selon l’enseignante en arts, Émilie Boisvert-Lessard, 42 élèves ont expérimenté le graffiti avec la collaboration de « dose culture » lors d’un atelier de formation avec Jonathan Barbier (KORB), un artiste de talent reconnu dans le milieu. En plus des six panneaux, des portes de locaux dans l’école ont aussi été peintes. Le projet remonte à deux ans. Il a été ravivé en septembre dernier lorsque le coprésident du conseil étudiant, Victor François, a voulu embellir le vestiaire. «C’est plaisant de voir le projet prendre place même plusieurs années plus tard», a dit la présidente du conseil étudiant de l’époque, Pamela Paquet, qui faisait partie du groupe d’initiatrices du projet. Victor confie qu’il est content de voir le résultat. «Je ne m’attendais pas à autant», a-t-il dit. Selon la coprésidente du conseil étudiant, Karianne Sauvageau, c’est possible de faire des changements en mettant des efforts et elle croit que ce projet peut en apporter d’autres. Leur directeur, Frédéric Pagé, rappelle que l’environnement est un facteur de réussite des élèves. Le projet « mon casier, ma maison » a gagné dans sa catégorie au défi « OSEntreprendre » local en avril. Le prix a servi à financer le projet. La Fondation de l’école l’a aussi appuyé comme d’autres partenaires.

Des photos de neuf municipalités couvrent maintenant les bouts de rangées de casiers à l’école.
Photo – Alain Turgeon
 
Des graffitis ont aussi été faits sur les casiers avec l’aval de la direction.
Photo – Alain Turgeon