Chantal Petitclerc au Panthéon des sports du Québec

Chantal Petitclerc au Panthéon des sports du Québec

Chantal Petitclerc a fait son entrée au Panthéon des sports du Québec le 12 novembre à Montréal.

À l’instar de cinq autres personnalités sportives québécoises, la spécialiste de l’athlétisme en fauteuil roulant originaire de Saint-Marc-des-Carrières a été intronisée au Temple de la renommée du sport pour avoir contribué à l’enrichissement du patrimoine sportif du Québec.

La gymnaste Marilou Cousineau, le joueur de soccer John Limniatis, le hockeyeur Peter Stasny, l’arbitre de tennis Maurice Leclerc et, à titre posthume, le joueur de baseball des Expos Gary Carter ont également reçu cet honneur lors du 23e gala de l’organisme présidé par le sénateur Jacques Demers. Jusqu’à ce jour 193 athlètes et artisans du sport amateur et professionnel ont reçu cet honneur.

Une athlète déterminée

Ayant perdu l’usage de ses jambes à l’âge de 13 ans, Chantal Petitclerc a dépassé son handicap pour devenir, en misant sur sa passion et sa détermination, l’athlète la plus médaillée au Canada.

Durant sa carrière sur les pistes de la planète, elle a décroché 21 médailles paralympiques, dont 14 médailles d’or, 3 records du monde, 4 records paralympiques et 1 médaille d’or au 800 m aux Jeux olympiques d’Athènes, en 1984, alors que son sport était en démonstration.

Elle est la seule athlète canadienne à avoir remporté un l’or aux Jeux du Commonwealth, aux Olympiques et aux Paralympiques. Elle l’avait remporté à l’épreuve du 800 m aux Jeux du Commonwealth de Manchester en 2002 et de Melbourne en 2006.

Chantal Petitclerc sera d’ailleurs la chef de mission d’Équipe Canada aux Jeux du Commonwealth qui auront lieu du 23 juillet au 3 août à Glasgow, en Écosse. Elle a été nommée à ce poste en 2012, lors de son retour au Canada après avoir été l’entraîneuse de l’équipe d’athlétisme du Royaume-Uni aux Jeux paralympiques d’été à Londres.

Sa nomination au Panthéon des sports du Québec s’ajoute à une multitude de distinctions amassées au cours des dernières années. Parmi celles-ci, mentionnons sa nomination au Temple de la renommée d’Athlétisme Canada en juin 2013, et celle au Panthéon du sport canadien en 2010, son titre d’athlète féminine de l’année du Comité international paralympique en 2009, le prix Lou Marsh en 2008 ainsi que ses titres de compagnon de l’Ordre du Canada et chevalier de l’Ordre national du Québec.

Quand elle n’est pas à prodiguer ses conseils aux athlètes, Chantal Petitclerc est conférencière, porte-parole de divers organismes ou siège aux conseils d’administration liés au sport au Canada.

L’athlète qui aura 44 ans le 15 décembre réalisera une autre première dans les prochains jours alors qu’elle accouchera de son premier enfant.