La région de Portneuf desservie par la SPA de Québec 

Photo de Michel Harvey
Par Michel Harvey
La région de Portneuf desservie par la SPA de Québec 
La Société protectrice des animaux de Québec dessert maintenant l’ensemble du territoire de la MRC de Portneuf. (Photo : Pixabay)

La Société protectrice des animaux (SPA) de Québec offre maintenant ses services pour la grande région de Portneuf. Les propriétaires d’animaux de compagnie peuvent actuellement profiter de la multitude de services offerts au refuge.  

Le mandat de la Société est axé sur la prévention de la cruauté envers les animaux.  Ce rôle s’est considérablement élargi, de sorte que la SPA assume maintenant une véritable vocation d’utilité publique, soit l’adoption responsable d’animaux : chiens, chats, lapins et autres. 

« Nous sommes maintenant les fournisseurs pour la MRC de Portneuf depuis le début de l’année », mentionne avec enthousiasme le directeur général de la SPA de Québec, Félix Tremblay. « Ça nous fait énormément plaisir de desservir votre région. Ça veut dire que l’ensemble des municipalités du territoire peuvent nous confier leurs animaux.» 

« Quand on pense à une personne âgée qui n’aime pas conduire et qui a perdu son chat doit partir de l’extrémité ouest de Portneuf, si elle veut venir à Québec, je pense qu’on lui en demande beaucoup », poursuit-il. 

Répondre à un besoin 

« Il y avait un besoin qui devait être comblé à très court terme. On a réussi à établir une belle entente avec les gens de la MRC. La SPA de Québec offre maintenant le service à la communauté », précise M. Tremblay. 

Le directeur du refuge de Québec avait un message clair pour les citoyens de la région. 

« Si vous avez un problème avec un animal domestique, si vous voulez adopter un animal, en abandonner un ou si vous avez un animal qui vient rôder sur votre terrain, un ennui avec de la petite faune, appelez-nous, on est là pour ça 24 heures par jour », souligne le directeur général. 

« Si vous avez trouvé un animal, on va aller le chercher sans frais. Les gens ont accès à tous les services actuels de la SPA : les abandons, les animaux trouvés. S’ils ont besoin de conseils, ils peuvent nous contacter », explique M. Tremblay. 

Les responsables du refuge de la Capitale-Nationale précise que si l’animal n’est pas blessé ou s’il n’est pas dangereux : ils iront le cueillir, mais le lendemain. 

Bénéfique à la région 

Les responsables de la MRC de Portneuf sont évidemment ravis de cette entente de partenariat qui va desservir l’ensemble du territoire. 

« C’est sûr que notre organisme est heureux de cette association-là, mais surtout les municipalités qui nous avaient fait la demande de trouver une solution qui soit avantageuse pour tout le monde. C’est facilitant aussi au niveau des communications aux citoyens parce que les territoires sont limitrophes d’une municipalité à l’autre. Il y a maintenant une uniformité du service qui est au bénéfice de tout le monde », dit la directrice générale adjointe à la MRC de Portneuf, Caroline D’Anjou. 

La SPA de Québec craint de recevoir « en une seule année » les animaux qui auraient normalement été abandonnés pendant la pandémie, en plus de ceux qui ont été adoptés « pour les mauvaises raisons » dans les deux dernières années. 

M. Tremblay soulève que « la saison des chatons va commencer très bientôt » et que si elle coïncide avec une vague majeure d’abandons, notamment avec la période des déménagements, le refuge de la SPA à Québec est une alternative primordiale. 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires