La photo dépasse l’œil d’Yvan Bédard

Photo de Michel Harvey
Par Michel Harvey
La photo dépasse l’œil d’Yvan Bédard
Les trois photos qui ont été retenues pour une exposition de groupe à la Galerie Foley à New-York le 31 juillet. Ce sont trois scènes de lieux déserts de Venise. Photo – Yvan Bédard

L’objectif du photographe Yvan Bédard de Neuville continue de captiver dans plusieurs pays.  Ce dernier était même au centre de l’exposition collective à la Galerie d’art Folley à New-York le 31 juillet.

Autodidacte, Yvan Bédard s’est perfectionné auprès de photographes et artistes parmi les meilleurs.  Il pratique la photographie paysagère depuis l’adolescence avant de passer au numérique en 2003.

Professeur-chercheur émérite en génie géomatique de l’Université Laval, Yvan Bédard a décidé de changer de carrière à 55 ans pour se lancer de façon plus sérieuse à cette discipline.

En 2014, sa passion artistique dominant sa passion scientifique, il a décidé de se consacrer professionnellement à la photographie.

Artiste permanent en galeries d’art depuis ce temps, son parcours atypique ne m’a pas empêché d’avoir du succès avec son art. Il participe à plusieurs expositions en solo et de groupe au Québec et à l’international où il est régulièrement publié.

« C’est la deuxième fois que je participe à cette exposition de New-York.  C’est une bonne visibilité parce que je participe beaucoup à des concours internationaux.  Ça arrive régulièrement que je me qualifie pour des médailles d’argent et de bronze et même que je gagne parfois : des gros concours, on parle 3 000, 4 000, 5 000 soumissions de photos », explique l’artiste photographe paysager.

« J’avais présenté cinq photos, ils en ont retenu trois, » précise M. Bédard.  Il s’agit de photographies de rues désertes de Venise, sujet difficile à obtenir dans cette ville surpeuplée de touristes. »

Pour Yvan Bédard, c’est une suite intéressante puisque deux autres photographies avaient été sélectionnées par une galerie d’art de Melbourne en Australie en février dernier.

C’est une autre exposition internationale où près de 4 000 photos ont été soumises.

« J’ai remporté un prix pour ces photos minimalistes, » lors d’un concours en Angleterre. J’ai reçu une mention honorable pour une série de photographies présentées dans la catégorie « photographie abstraite ». Il y avait des photographies de 39 pays.

Il s’agit d’une série de cinq photographies prises lors de deux voyages à Santorini dans les Îles Grecques, il y a quelques années. Ce sont des quarts de dôme de chapelles traditionnelles dont la couleur varie du blanc au bleu. Le titre de la série est « Pureté en bleu et blanc ».

Ses œuvres se retrouvent aujourd’hui dans de nombreux endroits au Canada, aux États-Unis, en Angleterre, en France, en Suisse, en Allemagne, en Norvège et au Japon.

Au Québec, elles sont exposées dans des galeries d’art à Montréal et dans la Vieille Capitale dont Québec Art à la Place Royale.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Lucie Blouin Valette
Lucie Blouin Valette
22 jours

Sincères Félicitations Mr. Bédard et surtout RESPECT pour votre talent de photographe!