L’incubateur industriel suscite un élan de fierté régionale

Photo de Denise Paquin
Par Denise Paquin
L’incubateur industriel suscite un élan de fierté régionale
Le logo en forme de «badge de sergent», rappelle le passé militaire du terrain du parc industriel no 2 à Saint-Raymond qui a appartenu jusqu’en 1999 à la Défense nationale. Photo – Denise Paquin

L’inauguration virtuelle de l’incubateur industriel de Saint-Raymond, cet avant-midi, a suscité un élan de fierté régionale.

La vingtaine de personnes qui ont participé à l’événement ont salué le côté unique du bâtiment dans la région de Québec, son aspect innovateur et son à-propos au moment où se profile la relance post-pandémie.

«Cet incubateur, il y a longtemps qu’on l’attendait. C’est un bel accomplissement qui va permettre à Saint-Raymond et à Portneuf de propulser de nouvelles entreprises, d’attirer de nouvelles entreprises, d’en retenir d’autres possiblement», a déclaré le député caquiste Vincent Caron, rappelant que son gouvernement avait injecté 616 000$ dans ce projet de 1,5 M$.

«C’est un timing extraordinaire ! a renchéri le député fédéral Joël Godin. «Vous avez passé avant la hausse du bois, vous êtes prêts pour relancer l’économie. Je suis fier comme député de Portneuf – Jacques-Cartier de voir encore une fois dans Portneuf – Jacques-Cartier quelque chose d’exclusif», a-t-il déclaré.

Le maire Daniel Dion a souligné l’appui financier de Desjardins et du Fonds de la Capitale-Nationale sans lequel le projet «n’aurait pu être réalisé». Desjardins a injecté 470 000$ dans le projet, a rappelé le président de la Caisse de Saint-Raymond-Sainte-Catherine et représentant de la table de proximité régionale, Jacques Proulx.

Daniel Dion a souligné que, dans la planification régionale menée dans les quatre dernières années dans la MRC, «l’incubateur s’est avéré un projet prioritaire pouvant répondre aux préoccupations du milieu» pour créer de l’emploi, diversifier l’économie et encourager la fibre entrepreneuriale.

L’édifice de 13 000 pieds carrés construit l’automne dernier dans le parc industriel no 2, à Saint-Raymond, a accueilli ses premiers locataires, Conception Metalex FAB et CM Soudure Concept, dès son ouverture, en novembre. Ils occupent trois des huit locaux.

Le commissaire industriel Richard St-Pierre s’est dit sûr d’en louer un autre et d’atteindre ainsi l’objectif de 50% des espaces loués en 2021. Il a deux autres prospects en vue.

M. St-Pierre a souligné que le modèle de l’incubateur vise à soutenir les nouvelles entreprises et à les faire interagir pour assurer leur développement. «Il se passe ce qu’on voulait qu’il se passe, des interactions», constate-t-il. Les deux premiers locataires font des affaires ensemble et profitent des conseils du comité d’accompagnement.

Le commissaire industriel a profité de l’inauguration sans buffet ni coupe de ruban, pandémie oblige, pour dévoiler le logo de l’incubateur baptisé ISR-Forces 365, un rappel à «connotation militaire» du passé du terrain du parc industriel, qui appartenait jusqu’en 1999 à la Défense nationale, et de sa proximité avec la route 365.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Simon Voyer
Simon Voyer
2 mois

Merveilleux et un très bon travaille de développement. Maintenant on continue avec un chemin plus rapide pour l’autoroute 40, qui favoriserait encore plus les insdustrielles.