Cap-Santé et Donnacona s’entendent pour la piscine et l’aréna

Photo de Alain Turgeon
Par Alain Turgeon
Cap-Santé et Donnacona s’entendent pour la piscine et l’aréna
Les maires Michel Blackburn, de Cap-Santé, et Jean-Claude Léveillée, de Donnacona, ont souligné la signature d’une entente intermunicipale pour le centre aquatique. Photo – Ville de Donnacona

Les citoyens de Cap-Santé pourront dorénavant s’inscrire à des sports de glace ou à des activités aquatiques au nouveau Complexe sportif Promutuel Assurance au même tarif que ceux de Donnacona. Les deux villes ont signé une entente de trois ans.

L’entente stipule que la ville de Cap-Santé versera 23 000 $ par année pendant la durée de l’entente afin de compenser l’écart entre le coût d’inscription d’un résident et celui d’un non-résident. La Ville s’engage aussi à ne plus rembourser ses citoyens qui s’inscriront à des activités aquatiques ailleurs qu’à Donnacona.

La tarification « résident » s’appliquera sur l’ensemble des activités aquatiques, incluant l’achat d’une carte de 20 bains libres. Et pour les activités de sports de glace (hockey mineur, patinage artistique et patinage de vitesse).

Cap-Santé rembourse en moyenne chaque année 160 de ses citoyens qui fréquentent les piscines des environs et 40 qui pratiquent les sports de glace pour lesquels le coût d’inscription est deux fois plus élevé pour les non-résidents. La tarification familiale et la gratuité pour la 1re année d’inscription dans les sports de glace offertes aux citoyens de Donnacona sont exclues de l’entente.

Une entente «gagnant-gagnant»

«Les citoyens de nos deux communautés sont les grands gagnants de cette entente », assurent les maires de Donnacona et de Cap-Santé, Jean-Claude Léveillée et Michel Blackburn.

« Grâce à cette entente, la Ville de Cap-Santé sera en mesure de bonifier son offre de loisirs tout en s’assurant que le budget alloué au soutien des activités de sports de glace et de natation se maintienne à son niveau actuel, explique M. Blackburn. Ce sont des centaines de dollars par année qui retourneront directement dans les poches des familles capsantéennes.»

Cap-Santé a approché Donnacona au mois de septembre. Selon le maire Jean-Claude Léveillée, plusieurs discussions ont eu lieu. « Il était important pour nous et surtout nos citoyens d’en venir à une entente juste et permettant aux deux villes d’en tirer des bénéfices», explique-t-il.

La ville de Donnacona ne peut prévoir l’ouverture officielle du centre aquatique et l’opération portes ouvertes compte tenu des mesures sanitaires en vigueur qui pourraient d’ailleurs se prolonger, indiquent les autorités. Elle prépare toutefois une autre formule de visite et invite la population à surveiller sa page Facebook, son infolettre et son site Internet au cours des prochaines semaines. Les informations seront toutes relayées sur la page Facebook de la Ville de Cap-Santé.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Paule Turgeon
Paule Turgeon
1 mois

Est ce la ville de Portneuf va faire les même démarches se serait vraiment bien