Ti Bœuf lance son premier album

Photo de Denise Paquin
Par Denise Paquin
Ti Bœuf lance son premier album
Le groupe Ti-Bœuf en première partie de Robert Nelson, du groupe Alaclair Ensemble, le 24 octobre dernier au Cégep St. Lawrence à Québec. Photo – courtoisie

Il existe toujours de jeunes Portneuvois passionnés de musique. Les membres du groupe Ti Bœuf sont de ceux-là.

Olivier Cabot, de Saint-Marc-des-Carrières, et les frères Derek Lee et Landon Ra Dagenais, de Saint-Raymond, ont lancé début avril leur premier album intitulé «Anderson 1».

Comme pour tous les artistes, le coronavirus a contremandé leur lancement. «On avait déjà tout bouclé au Cégep St. Lawrence», raconte le batteur du groupe Olivier Cabot. On peut trouver sur la plateforme Spotify, YouTube ou dans leur page Instagram l’album de cinq chansons, aux titres évocateurs de «Tooth Removal», «Karaoke Bar» et «Your house».

Les trois musiciens jouent ensemble depuis plus d’un an et ont acquis, malgré leur jeune âge, une solide expérience musicale et de la scène chacun de son côté.

Olivier, 22 ans, qui travaille comme fonctionnaire, s’est formé en batterie, guitare et composition à l’École de musique Denys-Arcand. Les frères Derek Lee et Landon Ra, 20 et 17 ans, tous deux étudiants au Cégep St. Lawrence, ont appris la guitare à l’adolescence. Le premier a adopté la guitare et le second, la basse.

C’est une histoire d’amour qui est à l’origine du trio, quand Olivier a rencontré la sœur des frères Dagenais. «Ils ont un studio dans leur sous-sol. On a décidé de jouer et on a vu qu’on était bons ensemble», explique Olivier Cabot. C’est dans ce même studio qu’ils ont enregistré «Anderson 1», en partie grâce au financement de l’organisme SLC Kickstart.

Le nom Ti Bœuf fait référence au bœuf et au caractère rural de la région. Au début, c’était pour faire rire, finalement le nom «est resté collé au groupe». Landon a dessiné leur logo, une vache.

La musique du trio est influencée à la fois par les Québécois Hubert Lenoir, Simon Karney et Les Louange et par les groupes américains The Pixies et Tool.

Ils ont intitulé l’album «Anderson 1» pour rendre hommage à leur réalisateur préféré, Wes Anderson (À bord du Darjeeling Limited, L’hôtel Grand Budapest). «C’est un réalisateur joyeux. Notre album veut rendre les gens heureux», dit Olivier Cabot.

Les membres de Ti Bœuf ont hâte de donner des spectacles dans Portneuf dès que ce sera possible «afin d’aider l’économie locale» et se faire connaître.

Partager cet article

Leave a Reply

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des