Respect des limites de vitesse sur les chantiers routiers

Photo de Courrier de Portneuf
Par Courrier de Portneuf
Respect des limites de vitesse sur les chantiers routiers
Depuis 2018, les amendes pour excès de vitesse sont doublées dans les zones de chantier. Photo - archives

Le ministère des Transports et la Sûreté du Québec ont lancé le 7 juillet l’Opération ORANGE afin de sensibiliser les usagers de la route à adopter un comportement responsable et sécuritaire à l’approche et à l’intérieur des zones de chantiers.

En plus de la présence policière accrue, des radars photo mobiles sont utilisés pour détecter les excès de vitesse sur certains chantiers ciblés. Depuis 2011, les amendes sont doublées pour les excès de vitesse en zones de chantiers routiers. Le gouvernement a aussi mis en place depuis le 26 juin des mesures pour assurer la sécurité des travailleurs de la voirie.

Faits saillants

Dans une zone de travaux, les amendes pour excès de vitesse sont doublées. Par exemple, dans une zone où la limite de vitesse sur un panneau orange est de 70 km/h, pour un excès de vitesse de :

– 20 km/h, l’amende est de 110 $;

– 30 km/h, l’amende est de 210 $ ;

– 45 km/h, l’amende est de 390 $.

Depuis le 18 mai 2018, l’amende pour le conducteur d’un véhicule qui n’obéit pas aux consignes et signaux d’un signaleur, d’un brigadier ou d’un agent de la paix est doublée. La fourchette des amendes se situe dorénavant entre 200$ et 400$. Le nombre de points d’inaptitude est passé de 3 à 4.

Partager cet article

Leave a Reply

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des