Le public est à nouveau admis aux séances du conseil

Photo de Alain Turgeon
Par Alain Turgeon
Le public est à nouveau admis aux séances du conseil
Les réunions du conseil Sainte-Catherine-de-la-Jacques-Cartier se tiennent dans deux salles du Centre Anne-Hébert pour respecter les consignes de distanciation et d’hygiène.

Le public est à nouveau admis aux séances du conseil et aux assemblées publiques municipales. Certaines municipalités recommenceront à accueillir des citoyens dès lundi, d’autres attendront en août ou en septembre.

La ministre des Affaires municipales et de l’Habitation, Andrée Laforest, a annoncé le 4 juillet que les municipalités peuvent à nouveau tenir leurs activités en présence du public et l’ouverture des soumissions se faire en présence de témoins et des soumissionnaires. Les séances du conseil se déroulent à huis clos depuis avril.

Les municipalités ont l’intention de rouvrir leur salle du conseil à plus ou moins long terme et elles peuvent limiter l’accès afin d’assurer le respect de la consigne de distanciation de deux mètres entre les personnes. Certaines villes comme Saint-Raymond et Sainte-Catherine-de-la-Jacques-Cartier ont déjà fait le choix d’un retour à la normale le 13 juillet. D’autres attendent plutôt à la séance du mois d’août ou de septembre.

Les réunions du conseil à Sainte-Catherine-de-la-Jacques-Cartier se tiennent dans deux salles du Centre Anne-Hébert pour respecter les consignes de distanciation et d’hygiène. Le maire de Saint-Raymond, Daniel Dion, n’avait pas d’appréhensions soulignant que quelques citoyens seulement assistent aux séances dans la salle du conseil.

Selon le directeur général de Donnacona, Sylvain Germain, la ville fait tout en son possible pour revenir aux séances publiques à partir du 10 août. Cependant, avertit M. Germain, la salle du conseil ne pourra recevoir plus de 15 citoyens en raison des mesures de distanciation. Il faut aussi aménager la salle pour installer des séparateurs entre les élus. La ville a l’intention de continuer à filmer les séances du conseil comme elle le fait depuis le mois de mai. Les citoyens sont invités à poser leurs questions par courriel. «Ça fonctionne bien», dit M. Germain. Selon les statistiques, de 20 à 80 citoyens écoutent les séances diffusées en différé sur le Web.

Le public sera admis lors de la prochaine assemblée du conseil municipal de Pont-Rouge le 3 août. Les délais étaient trop serrés pour ouvrir la salle du conseil à la population lors de la dernière assemblée le 6 juillet, explique-t-on. Portneuf ouvrira aussi sa nouvelle salle du conseil au Carrefour municipal en août le temps d’aménager les lieux pour être conforme aux normes de la santé publique. La ville a profité de la fermeture des bureaux durant la pandémie pour déménager dans son nouvel hôtel de ville.

Peut-être en septembre

Le maire de Cap-Santé, Michel Blackburn, indique que la ville évalue la situation pour un retour à la normale au mois d’août ou de septembre.

La municipalité de Deschambault-Grondines attendra au moins jusqu’en septembre. Selon le maire Gaston Arcand, la municipalité n’est pas prête et il sera difficile de répondre aux exigences de la santé publique sur la distanciation et la désinfection en juillet et en août. Les salles du conseil ne sont pas conçues pour permettre la distanciation des élus et des citoyens. «On verra en septembre», dit le maire, qui est «très à l’aise avec ça». Entretemps, les réunions sont enregistrées et les citoyens peuvent poser des questions par courriel et obtiennent des réponses, selon lui.

Partager cet article

Leave a Reply

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des