COVID-19: pas de hausse dans Portneuf et port du masque sera obligatoire dans les transports en commun

Photo de Denise Paquin
Par Denise Paquin
COVID-19: pas de hausse dans Portneuf et port du masque sera obligatoire dans les transports en commun
Le directeur de la santé publique, le Dr Horatio Arruda, et le premier ministre François Legault ont annoncé aujourd'hui que le port du masque serait obligatoire dans les transports en commun à partir du 13 juillet. Photo - Émilie Nadeau

Le nombre de cas dans Portneuf n’a pas augmenté depuis hier. Le bilan du 30 juin de la santé publique affiche toujours 63 cas positifs et 51 personnes guéries depuis le début de la pandémie.

Dans la Capitale-Nationale, la santé publique a enregistré trois nouveaux cas, dont 1 parmi les employés du CHSLD Jardins du Haut Saint-Laurent. Il s’agit du 105e cas chez les employés de ce centre depuis le début de l’éclosion.

Port du couvre-visage ou du masque obligatoire dans les transports en commun

Afin de continuer l’amélioration de la situation de la pandémie au Québec et dans le but de prévenir une potentielle deuxième vague de COVID-19, le gouvernement du Québec impose le port du masque ou du couvre-visage aux personnes de 12 ans et plus dans les transports en commun à partir du 13 juillet.

«Personne ne veut retourner en arrière et voir le Québec confiné à nouveau, a déclaré le premier ministre François Legault en conférence de presse à Montréal.

Le port du couvre-visage ou du masque sera obligatoire dans les autobus, le métro, les traversiers, les taxis, les services de covoiturage et autres.

Le port du couvre-visage ou du masque est également fortement recommandé pour les enfants de 2 à 12 ans. Toutefois, les enfants de moins de 2 ans, les personnes dont la condition médicale particulière empêche le port du masque ainsi que celles qui ne sont pas capables de mettre ou de retirer le masque par elles-mêmes ne sont pas visés par cette obligation.

Refus d’accès au transport

Une période transitoire de deux semaines est prévue pour mettre en place cette mesure. Ainsi, à compter du 27 juillet, si une personne refuse de porter le couvre-visage ou le masque, elle se verra refuser l’accès au service de transport en commun par les sociétés de transport.

Pour le moment, cette mesure ne vise pas les commerces ou autres lieux publics, où l’usage du couvre-visage ou du masque demeure fortement recommandé. Le premier ministre a tout de même prévenu la population qu’il n’hésitera pas à le rendre obligatoire, si la situation le requiert. M. Legault en a profité également pour faire un appel au civisme, à la collaboration et au sens des responsabilités des Québécois, ajoutant qu’ils ont suivi de manière exemplaire les consignes de santé publique depuis le début de la crise.

 

Partager cet article

Leave a Reply

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des