Un nouveau cas de COVID-19 dans Portneuf

Photo de Denise Paquin
Par Denise Paquin
Un nouveau cas de COVID-19 dans Portneuf

Après une journée sans changement, un nouveau de cas de COVId-19 a été confirmé dans la MRC de Portneuf dans les dernières 24 heures, ce qui porte leur nombre à 59 dans le bilan du 17 juin de la santé publique du CIUSSS de la Capitale-Nationale.

Dans le même laps de temps, le nombre de Portneuvois guéris est passé de 38 à 39.

Levée de deux éclosions

La Direction régionale de santé publique a annoncé la levée des éclosions dans les centres d’hébergement Notre‐Dame‐de‐Lourdes et Saint‐Jean‐Eudes, à Québec. Il reste 9 centres touchés, incluant le CHSLD Jardins du Haut Saint‐Laurent qui en compte maintenant 75 (+1) résidants touchés, 84 (+2) employés et un décès de plus, pour un total de 26.

Trois cas dans la Capitale-Nationale

Encore une preuve que la maladie ralentit sa course, seulement 3 cas ont été enregistrés dans les dernières 24 heures. C’est dans ce CHSLD que se sont déclarés ces cas positifs de COVID-19 et l’un des deux décès sur le territoire de la Capitale-Nationale. Ceci porte le total à 1774 personnes infectées, dont 1144 sont maintenant considérées comme guéries, ainsi qu’à 163 décès.

Enquête de la coroner

La coroner en chef du Québec, Me Pascale Descary, a ordonné aujourd’hui la tenue d’une vaste enquête publique sur certains décès survenus au cours de la pandémie de COVID-19 dans des CHLSD, des résidences privées pour aînés et d’autres milieux d’hébergement pour personnes vulnérables ou en perte d’autonomie. Ce processus entièrement public permettra à la population québécoise d’être informée des faits soulevés lors des audiences et de suivre la réflexion sur cet important enjeu de société.

Il est important de rappeler que les coroners interviennent dans les cas de décès violents, obscurs ou qui pourraient être liés à de la négligence. Les décès survenus hors de ces balises, dont ceux qui découlent uniquement d’une infection au coronavirus, ne sont pas investigués par les coroners.

Ainsi, pour être analysés dans le cadre de l’enquête, les décès sélectionnés devront répondre aux critères suivants :

– le décès est survenu alors que la personne résidait dans un CHSLD, une résidence privée pour aînés ou un milieu d’hébergement pour personnes vulnérables ou en perte d’autonomie;

– le décès est survenu au cours de la période du 12 mars au 1er mai 2020;

– le décès a fait l’objet d’un avis au coroner en raison de son caractère violent, obscur ou parce qu’il est possiblement lié à de la négligence.

Me Kamel étant déjà chargée d’investiguer les décès survenus au CHSLD Herron de Dorval, ceux-ci constitueront la base de cette enquête. L’analyse portera donc dans un premier temps sur les faits entourant les décès recensés dans cet établissement. Par la suite, Me Kamel et son équipe sélectionneront des décès dans plusieurs types de résidences et dans plusieurs régions afin de dresser un portrait représentatif de la situation à l’échelle provinciale.

Lorsque les causes et les circonstances de chaque décès auront été établies, Me Kamel pourra élargir la réflexion sur le sujet, notamment en entendant des témoins et des acteurs privilégiés de l’hébergement des personnes âgées au Québec. Ces démarches permettront ultimement à Me Kamel de formuler des recommandations dans le but d’éviter d’autres décès et de protéger la vie humaine.

 

Partager cet article

Leave a Reply

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des