Les commerces rouvriront le 4 mai

Photo de Alain Turgeon
Par Alain Turgeon
Les commerces rouvriront le 4 mai
Le premier ministre François Legault et le ministre de l'Économie et de l'Innovation, Pierre Fitzgibbon, ont présenté le plan de relance de trois pans de l'économie. Photo – Archives/Émilie Nadeau

La relance de l’économie du Québec passera par le magasinage, la construction et le secteur manufacturier à partir du 4 mai et devrait retourner au travail plus du tiers des 1,2 million de Québécois actuellement sans emploi.

«Notre défi, c’est de relancer l’économie sans relancer la pandémie», a commenté le premier ministre François Legault sur sa page Facebook peu de temps avant la présentation de son plan de réouverture graduelle des entreprises.

Selon le premier ministre, le nombre de décès hors des CHSLD est stable depuis deux semaines. «Ça permet de dire que la situation est sous contrôle, sauf dans les CHSLD, mais il faut y aller graduellement pour éviter une explosion de la courbe», explique-t-il.

Le plan de réouverture sera progressif et se fera en plusieurs phases. «On n’hésitera pas à revenir en arrière si jamais il y avait une nouvelle éclosion du virus», a déclaré le ministre de l’Économie et de l’innovation, Pierre Fitzgibbon.

Les centres commerciaux restent fermés, mais les commerces ayant une porte donnant sur l’extérieur pourront ouvrir le 4 mai dans la plupart des régions, sauf dans la région de Montréal où ce sera fait une semaine plus tard. Les entreprises manufacturières pourront rouvrir le 11 mai tout comme l’industrie de la construction. Les entreprises devront avoir un maximum de 50 travailleurs par quart de travail. Ces restrictions tomberont à partir du 25 mai.

Un guide de mesures de protection pour les trois types d’entreprises a été publié sur le site Internet de la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESSST). La violation des mesures pourrait entraîner des amendes et la fermeture.

Le directeur national de la santé publique, Horacio Arruda, prévient que «ce ne seront plus les mêmes usines, les mêmes milieux et plus les mêmes magasins qui vont rouvrir comme c’était avant» avec l’imposition de la distanciation.

Le gouvernement évalue que 1,2 million de Québécois sont actuellement en arrêt de travail. Le ministre Fitzgibbon estime que 196 000 personnes reprendront le travail avec l’ouverture des commerces, 176 000 avec la réouverture des entreprises et 85 000 avec la construction.

Le gouvernement Legault a prolongé jusqu’au 31 mai la fermeture les dimanches de tous les commerces de détail. Les pharmacies, les stations-service, les dépanneurs, les restaurants et des épiceries avec certaines restrictions peuvent rester ouverts.

«On a besoin de nos entrepreneurs. On va tout faire pour vous aider financièrement à passer au travers. C’est à l’avantage de toute la société», a déclaré le premier ministre. Des programmes ont déjà été annoncés et le gouvernement va continuer d’en annoncer pour les appuyer, affirme-t-il. «Courage, ensemble on va passer au travers», a-t-il lancé.

Partager cet article

Leave a Reply

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des