Le Festival de films pour l’environnement de Portneuf reçoit 91 films

Photo de Denise Paquin
Par Denise Paquin
Le Festival de films pour l’environnement de Portneuf reçoit 91 films
Le ciné-vélo, ici manoeuvré par la clown Brillantine, sera en vedette au Clap de Place Saint-Foy les 5 et 6 mars. Photo - Archives

Le Festival de films pour l’environnement (FFPE) a l’embarras du choix pour composer le programme de films qui sera présenté lors de sa 17e édition, du 16 au 25 avril, à Saint-Casimir.

À la fermeture de la période d’inscription, le 31 janvier, le comité avait reçu 91 films d’une vingtaine de pays d’Europe, d’Afrique, sans oublier le Québec et le Canada, a indiqué son directeur Léo-Denis Carpentier le 19 février.

Le comité de sélection choisira plus de films que l’an dernier, assure le directeur, puisque le festival se reviendra sur deux fins de semaine. L’an dernier, la fête de Pâques avait forcé l’annulation de la première.

L’an dernier, 13 des 67 films soumis avaient été retenus. On était loin du record de 2017, avec 128 propositions et 28 films retenus.

M. Carpentier avance que l’ouverture du festival vers des «films humanistes», comme des portraits d’écologistes, «explique peut-être que l’on ait reçu plus de films cette année».

Il annonce déjà que le comité de sélection, formé de trois membres, dont lui, aura à faire des choix déchirants, car il faut composer avec le temps de projection disponible. «Ce n’est pas parce qu’ils seront écartés qu’ils ne sont pas bons», explique-t-il. Le FFPE invite les réalisateurs non retenus à tenter leur chance l’année suivante.

Et pourquoi peut-on voir dans la grille du FFPE des films qui ont déjà été diffusés à la télévision, au cinéma et même dans le Web? «On accepte de remonter cinq ans en arrière et les réalisateurs n’ont presque plus le choix d’avoir un diffuseur», explique M. Carpentier, qui indique que la sélection officielle sera rendue publique le 24 mars.

Promotion

Disposant d’un mince budget de promotion, le festival s’associe de nouveau avec d’autres événements pour se faire connaître.

Le FFPE sera présent au Festival de cinéma en famille de Québec, qui aura lieu du 29 février au 8 mars au Clap et au Musée national des beaux-arts du Québec, ainsi qu’à Vues d’Afrique, du 17 au 26 avril à Montréal.

Léo-Denis Carpentier fait partie du jury professionnel du premier festival qui présentera 44 films de 15 pays. Les gens de Québec auront l’occasion d’essayer le ciné-vélo du FFPE les 5 et 6 mars au Clap de Place Sainte-Foy. Cette bicyclette génère de l’électricité qui sert à projeter un film.

Le Clap diffusera aussi une annonce du FFPE avant la projection de ses films dans ses antennes de Québec et de Loretteville.

Enfin, Léo-Denis Carpentier ira présenter deux films Kino réalisés à Saint-Casimir au Kabaret Kino à Boucherville le 28 février.

Partager cet article

Leave a Reply

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des