Mission accomplie pour le 25e Neige en Fête  

Photo de Mélanie Chalifour
Par Mélanie Chalifour
Mission accomplie pour le 25e Neige en Fête  
Les gens ont profité du bel après-midi, dimanche, pour aller admirer les véhicules réunis au centre-ville de Saint-Raymond. Photo - Mélanie Chalifour

Quelque 65 autoneiges se sont regroupées au centre-ville de Saint-Raymond pour le 25e anniversaire de Neige en fête le weekend du 7 au 9 février.

La randonnée du président, qui se déroulait de Saint-Raymond à Saint-Augustin-de-Desmaures, a été le point culminant des festivités. Près de 60 véhicules y ont participé, avec les passagers à bord, environ 300 personnes ont visité un collectionneur qui les avait invités à dîner.

Même s’ils sont bien équipés pour passer au travers de l’hiver, les propriétaires d’autoneiges antiques ont dû composer avec Dame nature qui a fait des siennes, a indiqué le président Denis Tremblay.

En plus d’empêcher six propriétaires d’autoneiges de Montréal de se rendre à Saint-Raymond, la neige molle a joué des tours à une vingtaine de participants  qui se sont retrouvés coincés dans une côte entre Pont-Rouge et Saint-Raymond au retour de la virée à Saint-Augustin. Plusieurs ont même manqué le dîner du 25e anniversaire samedi soir. Les véhicules ont être tractés par d’autres plus puissants. Bris mécaniques et pannes d’essence ont également envenimé ce retour.

Le président Denis Tremblay a participé à cette opération de sauvetage qui s’est poursuivie jusqu’à tard en soirée. «Une bien grosse journée épuisante!» lance-t-il. L’événement ne fera malheureusement pas partie du livre sur l’histoire du club que M. Tremblay a lancé lors du 25e.

L’édition anniversaire s’est tout de même terminée sous le soleil dimanche. La foule était présente pour accueillir les autoneiges au centre-ville ou des tours de B12 étaient offerts ainsi que des tours de carriole. Le public a pu converser avec les propriétaires qui n’ont pas compté leur temps. Les gens pouvaient aussi visiter l’exposition de motoneiges antiques à l’intérieur.

«C’est gratifiant de voir des participants qui venaient d’aussi loin que de l’Ontario, du Nouveau-Brunswick et du Maine», a commenté Denis Tremblay. Les propriétaires rencontrés donnaient le même son de cloche. Ils ont tous bien apprécié leur séjour à Saint-Raymond.

«Une préparation de deux ans a été nécessaire à l’organisation pour faire de cette édition spéciale un franc succès. Nous en sommes extrêmement fiers», a mentionné M. Tremblay. Au sein du comité organisateur depuis 16 ans, il remarque que le groupe a fondu, passant de 15 à 7 membres. Le festival Neige en fête, comme tous les organismes fondés sur le bénévolat, a de la difficulté à recruter du monde.

 

 

 

Partager cet article

Leave a Reply

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des