Compétition spectaculaire à Saint-Gilbert

Photo de Alain Turgeon
Par Alain Turgeon
Compétition spectaculaire à Saint-Gilbert
Les meneurs et navigateurs ont montré leur savoir-faire lors du derby d’attelage à Saint-Gilbert le 1er février. Photo – Mélanie Chalifour

Les meilleurs équipages de derby d’attelage avaient rendez-vous pour la première fois à Saint-Gilbert le 1er février.

Quarante-cinq compétiteurs de l’Association de derby d’attelage du Québec, dont une fillette de 10 ans, ont participé à la 3e des sept épreuves de la saison organisée par Steve Marcotte et Karolyn Gignac, de Saint-Gilbert. Ils tentent de se tailler une place pour la finale d’hiver à Sainte-Catherine-de-la-Jacques-Cartier le 7 mars.

Le derby d’attelage est très spectaculaire. Les chevaux filent à vive allure entre les obstacles. Photo – Mélanie Chalifour

Les compétiteurs regroupé dans six catégories venaient de la région, de la Mauricie, de Montmagny, de Bellechasse, de la rive sud de Québec et des Cantons de l’Est. Le promoteur Steve Marcotte est aussi un compétiteur. Il a terminé 2e dans la catégorie «double intermédiaire», mais il mène toujours au cumulatif des points. La meneuse au classement après trois courses dans la catégorie «simple préliminaire», Linda Giguère, de Shawinigan, a gagné à Saint-Gilbert. Sébastien Montembeault, de Bécancour, a conservé sa première place en gagnant dans la catégorie «double avancé».

Le derby d’attelage est très spectaculaire. Un meneur doit faire courir un équipage de chevaux sur un parcours d’obstacles dans le meilleur temps possible aidé d’un navigateur. Une erreur de parcours entraîne l’élimination. Les renversements d’obstacles entraînent des pénalités de temps. On utilise des traîneaux en hiver et on se sert de voitures pour les autres saisons.

 

 

Partager cet article

Leave a Reply

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des