«Osez RAP» passe en 2e vitesse

Photo de Steeve Alain
Par Steeve Alain
«Osez RAP» passe en 2e vitesse
Des membres du comité «Osez RAP» avec des partenaires. Photo – Steeve Alain

Le projet «Osez RAP» passe à une vitesse supérieure à Rivière-à-Pierre. Les responsables ont obtenu le financement nécessaire pour aller de l’avant avec le programme de visibilité de la municipalité.

Le projet «Osez RAP» est né il y a près d’un an, en réaction à un article d’un quotidien qualifiant Rivière-à-Pierre de «village qui devient fantôme».

«Les allégations nous ont fait réagir positivement», a dit la maire Andrée St-Laurent, rappelant qu’un autre reportage publié plus tard identifiait Rivière-à-Pierre parmi les municipalités à risque de fermeture dans la province.

Après avoir bouclé le financement, les responsables ont présenté les partenaires et objectifs du projet le 23 janvier dernier.

Selon l’agente de communication et soutien à la communauté de Rivière-à-Pierre, Sophie Moisan, le plan est en place pour faire rayonner la municipalité. Elle a ajouté que le projet ne vise plus seulement à donner une visibilité à Rivière-à-Pierre, mais qu’il a pour but aussi son développement durable.

La réalisation et la diffusion de capsules vidéos de durées variant de 30 secondes à une minute et demie constituent le fer de lance du projet. Les forces du milieu y seront mises en évidence afin d’attirer de nouveaux résidants.

Douze capsules vidéos sont prévues. Elles présenteront l’accessibilité des logements, les services, la vie familiale, la qualité de vie et la nature. Trois mettront en scène des jeunes de l’école primaire et quatre seront axées sur les emplois disponibles et les entreprises.

Selon le conseiller municipal Jacquelin Goyette, il y a beaucoup d’emplois offerts et le deux tiers des emplois industriels actuels sont comblés par des non-résidents de Rivière-à-Pierre.

Les vidéos seront présentées sur la nouvelle page «Osez RAP» accessible via le site Web de la municipalité à partir du 3 février. Trois capsules ont déjà été réalisées.

Des articles promotionnels seront mis en vente et des activités spéciales, organisées. Un nouveau panneau publicitaire extérieur informera la population et les visiteurs des événements. Mme Moisan a souligné que 80 000 personnes circulent annuellement dans la localité.

«C’est le début d’une belle aventure pour faire connaître la municipalité que nous voulons vivante», a mentionné Mme St-Laurent.

«Osez RAP» dispose d’un budget d’environ 10 000$. La Caisse populaire Desjardins Saint-Raymond – Sainte-Catherine, la Sépaq et Polycor sont les partenaires majeurs du projet avec la Municipalité.

Les députés provincial et fédéral ainsi que les entreprises Adélard Goyette et Fils, Granite DRC, Solifor, Transport Harold Goyette, Monuments funéraires Artisans du granit et la Coop alimentaire Rivière-à-Pierre apportent aussi leur soutien financier.

Partager cet article

Leave a Reply

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des