Sécurité à motoneige: 300 motoneigistes interpelés à Saint-Raymond

Photo de Benoit Laganière
Par Benoit Laganière
Sécurité à motoneige: 300 motoneigistes interpelés à Saint-Raymond
Les patrouilleurs du Club de motoneige de Saint-Raymond et de la SQ ont informé  les motoneigistes circulant sur la piste multifonctionnelle le 19 janvier. Photo - FCMQ

Plus de 300 motoneigistes ont été interpelés par la Sûreté du Québec le 19 janvier à Saint-Raymond. Ce n’était pas pour leur donner une contravention, mais pour leur rappeler la réglementation dans les sentiers.

La Fédération des clubs de motoneigistes du Québec (FCMQ) et la Sûreté du Québec ont profité de la Semaine internationale de la sécurité à motoneige, qui a eu lieu du 18 au 26 janvier, pour sensibiliser les motoneigistes à adopter un comportement sécuritaire dans la pratique de leur sport.

Plus de 300 motoneigistes ont été vérifiés par des agents de la Sureté du Québec, des agents de surveillance provinciaux et des agents de surveillance du Club de motoneige de Saint-Raymond lors de l’activité qui s’est tenue dans la matinée du dimanche 19 janvier.

Le trio avait établi un poste d’accueil en bordure de la piste multifonctionnelle, près du garage du club à Saint-Raymond.

Malgré des hivers qui ont été particulièrement longs ces dernières années et un accroissement du nombre d’adeptes de la motoneige (10% par année), le bilan des décès est stable, voire à la baisse certaines années, a indiqué au Courrier Marilou Perreault, directrice des opérations à la FCMQ. «Le bilan est tout de même positif», a-t-elle déclaré.

La moitié de ces décès survient surtout en début et en fin de saison, en hors-piste ou sur les cours d’eau, précise Marilou Perreault.

Des accidents arrivent aussi lors de la traversée d’une route et lorsqu’un conducteur se fie à la personne qui le précède. «On recommande aux adeptes de rester dans les sentiers, de rester à droite, de respecter les limites de vitesse, de rester entre les balises, de respecter les signalisations, de ne pas consommer, bref tout comme on conduit une voiture», conseille la porte-parole de la Fédération.

La FCMQ et la SQ ont établi des postes de surveillance à Saint-Raymond ainsi qu’à Mont-Laurier. À ce dernier endroit, 120 motoneigistes ont été sensibilisés.

Plus de 1000 patrouilleurs de la FCMQ assurent la sécurité sur plus de 33 000 kilomètres de sentiers au Québec en saison, dont 1000 kilomètres dans la MRC de Portneuf.

Un kiosque de la Fédération des clubs de motoneigistes du Québec (FCMQ) avait été élevé en bordure du sentier qui traverse Saint-Raymond. Photo – FCMQ

 

Partager cet article

Leave a Reply

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des