L’église de Pont-Rouge mise en lumière

Photo de Denise Paquin
Par Denise Paquin
L’église de Pont-Rouge mise en lumière
Le projet d'illumination fait ressortir la façade et les vitraux de l'église de Pont-Rouge. Photo - Denise Paquin

«Dieu est lumière», a dit l’évangéliste Jean. À Pont-Rouge, le CCOL a appliqué le verset de façon concrète en plaçant l’église sous le feu des projecteurs.

Le projet d’illumination du Comité de consultation et d’organisation locale (CCOL), qui veille sur les destinées de la paroisse, a sorti l’église de l’ombre le 19 décembre.

Un nouveau système de projecteurs remplace l’éclairage obsolète et contribue en même temps à mettre en valeur cette pièce importante du patrimoine de Pont-Rouge, souligne Jean Tourangeau, du CCOL.

La mise en lumière de la façade et des vitraux s’inscrit dans le projet de revitalisation du centre-ville promu par la Ville de Pont-Rouge. La Ville a donné le ton en éclairant son nouvel édifice municipal et communautaire, Place Saint-Louis.

L’éclairage de l’église, qui a franchi le cap des 150 ans en novembre, comprend un éclairage de façade et huit projecteurs pour faire ressortir ses vitraux, un élément architectural qui est rarement visible le soir. Le système est contrôlé automatiquement, indique M. Tourangeau.

Le projet annoncé en juin a été réalisé grâce à une subvention 18 500$ provenant des surplus du comité des fêtes du 150e.

Nouvelles chaudières

Tout juste avant l’hiver, le CCOL a également changé une autre partie du système de chauffage de l’église. «Les fournaises avaient 40 ans et étaient en fin de vie utile. Le comité ne voulait pas être pris en urgence», explique Jean Tourangeau.

Les chaudières ont été changées au coût de près de 45 500$. Le CCOL a déjà récolté 38 344$ de sa collecte auprès de commanditaires et de quêtes dominicales spéciales. M. Tourangeau souligne que le comité est très heureux de l’appui de la population qui contribue généreusement à la préservation de ce monument construit en 1869.

Les chaudières fonctionnent toujours au gaz naturel et le comité attend une subvention de 9000$ d’Énergir pour finir de payer la facture. Le surplus financera le chauffage.

Ces travaux complètent la modification du système de chauffage de l’église qui avait commencé en 2018 par le remplacement des calorifères. Un montant presque identique avait été dépensé pour réaliser cette étape.

Exemple d’un vitrail mis en valeur par le projet du CCOL. Photo – Denise Paquin

Les vitraux de l’église Sainte-Jeanne

L’église compte 23 vitraux où sont représentés 35 apôtres, disciples de Jésus, saints et saintes de l’Église catholique, découvre-t-on dans la brochure «À la découverte de l’église Sainte-Jeanne de Pont-Rouge», publiée en 2017. Ces vitraux ont été fabriqués par le peintre verrier français Guillaume-Ernest Pellus en 1929.

 

 

Partager cet article

Leave a Reply

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des