Achalandage record au Festival de La Banquise

Photo de Mélanie Chalifour
Par Mélanie Chalifour
Achalandage record au Festival de La Banquise
Le Latulippe était certain de l'emporter, mais c'était avant de franchir la dernière courbe. Photo - Mélanie Chalifour

L’organisation était à finaliser le bilan officiel dimanche soir, mais il semble que plus de 4000 spectateurs ont assisté à la course de canots à glace samedi après-midi. C’est plus du double de l’an dernier, selon Jeanne Couture, coordonnatrice du Festival de La Banquise.

La température était du côté des canoteurs et du public. Malgré le froid, l’absence de vent a fait en sorte que le temps était idéal pour cette activité hivernale de grande envergure.

Comme ce sont les marées qui décident de l’horaire de la traversée, elle a eu lieu en début d’après-midi cette année. Les 300 canotiers qui ont fait l’aller-retour de sept kilomètres entre Portneuf et Lotbinière ont quand même éprouvé quelques difficultés en raison d’une banquise plus molle.

Les spectateurs réunis en masse au bout de la jetée ont quand même eu droit à l’une des finales les plus enlevées jamais vues en 18 ans. Le trio de tête a tenu le public en haleine jusqu’au dernier moment grâce à la nouvelle configuration du circuit avec une fin en entonnoir.

La meneuse, l’équipe Latulippe, suivie du Château-Frontenac-Le Soleil et de Volvo ont usé de trois stratégies différentes pour arriver au fil d’arrivée. Ce dernier sprint a modifié complètement le podium: Volvo l’a emporté en 44 min 45 s, par 1 centième de seconde devant Latulippe, alors que le quatuor de Jean Anderson a pris le 3e rang dans la classe élite. Les premiers ont franchi la ligne d’arrivée avec un temps dans la moyenne, selon l’organisation.

Dynamitage 1ère classe (55 min 34 s) a remporté la course chez les femmes. Le Blaxton Pub & Grill (54 min 48 s) a fait de même en élite mixte. Amiral/Pharmacie Marie-Pier Labbé (50 min 49 s) a remporté la classe sport.

En plus des gens présents au départ de la course, près de 180 personnes ont suivi la course en direct sur leur ordinateur. Dimanche soir, la vidéo compilait plus de 5000 vus.

Le festival qui a été repris pour la deuxième année ajoutait encore cette année plusieurs activités sur le site et dans la ville.

L’igloo chauffé était installé cette année directement sur le site, à la marina, plutôt que sur la rive. Il abritait un mini marché d’hiver pour faire découvrir des produits locaux. Le bal électro-trad avec Les Chauffeurs à pied, DJ Milimetrik et le calleur Jean-François Berthiaume a été présenté à guichet fermé sous l’igloo samedi soir. Les enfants, de leur côté, ont pu essayer la sculpture sur glace à leur grand plaisir avec une équipe de professionnels qui leur donnaient des trucs et leur prêtaient les outils nécessaires. Le public a pu découvrir une nouvelle série de photos qui sont emprisonnées dans leur cadre de glace pour l’hiver.

Malgré la tempête, 24 braves ont participé à l’initiation au canot à glace dimanche matin.

Des équipes de sondeurs ont remarqué un fort achalandage venant des régions de Montréal et de l’Estrie. «C’est un plus pour le tourisme dans la région», a commenté Jeanne Couture, coordonnatrice de l’événement qui est programmé durant une période creuse.

Pour voir tous les résultats, consulter le site Internet canotaglace.info

Partager cet article

Leave a Reply

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des