Noël au village fait fi des intempéries

Photo de Mélanie Chalifour
Par Mélanie Chalifour
Noël au village fait fi des intempéries
Durant deux heures, le père Noël a écouté les confidences des enfants et pris note de leurs souhaits de cadeaux. Photo - Mélanie Chalifour

La pluie, le verglas et les forts vents ont donné du fil à retordre aux organisateurs du Noël au village les 14 et 15 décembre à Deschambault-Grondines.

Les marchands avaient pris position sous leurs abris aux couleurs des fêtes dans la rue de l’Église samedi. Des visiteurs ont quand même bravé les éléments, selon le coordonnateur du Marché public Benjamin B. Vaudreuil.

«Disons que l’édition en a été une de malchance niveau météo! On a dû s’adapter grandement, et la Municipalité a été à la rescousse avec des poches de sable attachées aux chapiteaux. On a vissé certains aussi au sol», raconte-t-il.

M. Vaudreuil estime que 1500 à 2000 personnes ont bravé les éléments. «La clientèle est fidèle et nous voyons que ce qu’offre le Noël au village est très prisé en terme de qualité des produits et de l’ambiance festive», dit le coordonnateur qui souhaite une meilleure météo en 2020.

Les artisans réunis au Moulin de La Chevrotière accueillaient les visiteurs dans des conditions moins tristounettes. Donald Vézina, directeur de Culture et Patrimoine Deschambault-Grondines, évalue que 500 personnes y sont passés. «Certains exposants ont fait de meilleures affaires que l’an dernier, d’autres de moins bonnes. Nous sommes tributaires de la température, premier phénomène qui influence l’affluence», dit-il.

La pluie ayant été balayée dimanche, c’est aussi par dizaines que les familles sont parties «À la recherche du père Noël» dans les sentiers du Moulin. L’événement organisé par le comité des loisirs a connu un franc succès.

Les enfants sont allés rencontrer le grand visiteur arrivant du pôle Nord. Il était en poste au bout du sentier, en compagnie de la fée des Étoiles, prêt à prendre les commandes de cadeaux à livrer juste avant le grand jour.

Le père Noël et la fée des Étoiles ont indiqué qu’ils étaient fiers du déroulement de l’activité. Ils ont vu défiler des enfants durant deux heures. Certaines familles venaient d’aussi loin que de Stoneham, Beauport et Trois-Rivières.

«Les nombreux partages sur les groupes de discussion y sont pour quelque chose», a mentionné joyeusement la fée des Étoiles.

Avec la collaboration de Denise Paquin

Les enfants découvraient la fée des Étoiles et le père Noël au bout du sentier du Moulin. Photo – Mélanie Chalifour
Image tristounette des stands sous la pluie le long de la rue de l’Église le samedi. Photo – Mélanie Chalifour
Le choeur a bravé les bourrasques de vent pour chanter ses chants de Noël. Photo – Marché public

 

 

 

 

Partager cet article

Leave a Reply

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des