L’envergure internationale de la Biennale du lin récompensée

Photo de Denise Paquin
Par Denise Paquin
L’envergure internationale de la Biennale du lin récompensée
De gauche à droite: Adrien Landry, Dominique Roy et Donald Vézina,  commissaires de la BILP, Odette Trottier, Transat A.T. inc., et Marc Gourdeau, président du Conseil de la culture des régions de Québec et Chaudière-Appalaches.  Photo - Philip Larouche

La Biennale internationale du lin de Portneuf (BILP) est l’événement dans la Capitale-Nationale qui a fait la plus grande percée à l’international en 2019.

C’est avec émotion et fierté que Dominique Roy, Adrien Landry et Donald Vézina sont allés cueillir le Prix du rayonnement international Air Transat du Conseil de la culture, régions de Québec et de Chaudière-Appalaches, sur la scène du Diamant de Québec, le 25 novembre.

«Il y en a plusieurs qui font des choses à l’extérieur. Mais d’être reconnus [par ses pairs] c’est important!» a commenté le président de la Biennale Donald Vézina.

Il partage le prix avec les deux autres membres du comité artistique, soit la directrice de la BILP Dominique Roy et le créateur textile et enseignant au Centre des textiles contemporains de Montréal, Adrien Landry. Depuis 2015, le trio assure le commissariat de la Biennale, c’est-à-dire qu’il recherche et sélectionne les artistes qui y participeront et les oeuvres qui seront présentées.

«Ce qui se passe avec Contextile et en Irlande, c’est ce qui fait que nous avons eu le prix», précise M. Vézina. La Biennale a tissé de forts liens avec l’événement Contextile au Portugal. De plus, elle a participé à la création de la Linen Biennale North Ireland, à Lisburn, en 2018.

Après avoir délégué deux artistes à Contextile en 2018, puis avoir accueilli deux artistes portugaises et le directeur de Contextile à Deschambault-Grondines l’été dernier, la BILP se rendra au Portugal en 2020. «Cette fois, nous allons être commissaires invités pour une installation et Adrien Landry va probablement donner une formation», indique Donald Vézina.

La bourse de 3000$ associée au prix du Conseil de la culture «servira à consolider les liens». «Il va nous aider à nous donner plus de moyens de déposer des dossiers aux programmes normés ou de faire venir des artistes de grande renommée au Québec», précise le président de la BILP.

Cette année, la 8e Biennale a présenté les oeuvres de 19 artistes québécois et internationaux dans trois lieux d’exposition. Selon une estimation sommaire des entrées, l’événement aurait attiré 15% plus de visiteurs que l’édition de 2017, fait savoir son président.

C’est la seconde fois que la Biennale récolte un prix régional. En 2007, le Comité du lin, organisateur de la deuxième édition, avait remporté le prix SODEC de l’entreprise culturelle de l’année.

Partager cet article

Leave a Reply

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des