Dormir sous un Matutishanitshuap

Photo de Steeve Alain
Par Steeve Alain
Dormir sous un Matutishanitshuap
La tente traditionnelle innue sous forme de dôme est prête à accueillir la clientèle. Photo - Steeve Alain

Le Centre Vacances Lac-Simon offre un nouvel hébergement hivernal permettant une immersion dans la culture innue. Un Matutishanitshuap réchauffé par un foyer au bois et surtout par la chaleur humaine y attend les visiteurs.

Les dirigeants du Centre Vacances Lac-Simon et les membres de l’Équipe Ashini ont présenté le 10 décembre le Matutishanitshuap, une tente innue en forme de dôme, érigé récemment près du lac Simon à Saint-Léonard.

La tente traditionnelle innue est offerte à la clientèle pour un nouveau service de camping hivernal. La structure d’une superficie de 18 pieds par 40 pieds et d’une hauteur de 10 pieds peut accueillir 10 personnes avec matelas et poêle à bois.

Les responsables soutiennent que le refuge sera l’occasion de rapprochements et d’échanges. Une table ronde est installée dans la tente à cette fin.

Selon Elisabeth Ashini, une aînée innue de la Côte-Nord née en forêt, une telle tente servait pour des rassemblements durant les fêtes, pour danser et festoyer après une bonne chasse notamment.

Mme Ashini, qui a épousé un Québécois et a travaillé comme infirmière, partage aujourd’hui son savoir auprès des nouvelles générations. Elle s’est dite heureuse de voir que plusieurs communautés se serviront du lieu.

Les membres de l’Équipe Ashini ont construit la tente et la prêtent au Centre Vacances. Selon Serge Ashini Goupil, fils d’Elisabeth et représentant de l’Équipe Ashini, la chaleur du feu et la chaleur humaine réchaufferont les lieux.

Le président du Centre Vacances, Jacques Fiset, a indiqué que le projet s’inscrit dans l’orientation pédagogique du Centre qui est de créer un lieu, une atmosphère de rapprochement entre les Québécois, les Premières Nations et les nouveaux arrivants.

«Le projet est de se faire se rencontrer les gens et que tranquillement, on se découvre, qu’il y ait transmission des cultures», a ajouté M. Fiset.

Des activités spéciales pourraient s’ajouter avec la participation de gens de diverses nations et divers pays.

Le projet est né il y a deux ans à la suite de l’accueil sur le site du Regroupement des jeunes et des aînés des Premières Nations, alors que le Groupe Ashini avait installé les infrastructures pour la tenue de l’événement.

Des séjours de durées variables sont offerts. Des installations sanitaires sont situées à proximité et un service de déjeuner est accessible. Il est possible de joindre le Centre Vacances au 418 337-1295 ou par sa page Facebook.

Partager cet article

Leave a Reply

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des