«Ça marche doc!»: les marcheurs au rendez-vous à Deschambault-Grondines

Photo de Benoit Laganière
Par Benoit Laganière
«Ça marche doc!»: les marcheurs au rendez-vous à Deschambault-Grondines
Participants faisant des exercices en fin de parcours. Photo - Benoit Laganière

Le froid matin du 16 novembre n’a pas empêché une centaine de marcheurs de participer à la première édition de «Ça marche doc» au sentier du Moulin de La Chevrotière, à Deschambault-Grondines.

Les sourires et la bonne humeur étaient au rendez-vous à ce premier rendez-vous dans Portneuf de l’organisme qui sensibilise les citoyens à l’impact positif des aménagements urbains sur la santé.

«La marche a des bienfaits autant pour la santé physique que la santé mentale», soutient la médecin Johanne Elsener, aussi coordonnatrice de Ça marche doc! «L’aménagement de sentiers dans des zones aménagées soit être supportée et implantée parce que ça fait du bien aux gens», ajoute-t-elle.

«Plusieurs sentiers sont souvent aménagés dans des endroits et quartiers favorisés. Il est important qu’ils le soient aussi dans des quartiers moins favorisés et dans les zones rurales», indique le médecin invité Vincent Mainguy. Il souligne qu’une marche de 30 minutes par jour n’apporte que des bienfaits pour la santé.

«J’en suis à ma cinquième participation, mais celle-ci est particulière, car la famille s’est réunie pour soutenir et motiver notre frère à prendre soin de sa santé à la suite d’un infarctus», a témoigné un marcheur.

Les participatns ont emprunté l’Allée Alcoa, en face du Moulin de la Chevrotière, puis le sentier du Moulin, qui borde la rivière La Chevrotière, avant de faire une boucle par la rue Marcotte, en bordure du fleuve, et de revenir à leur point de départ. Ils ont participé à une séance d’exercices puis se sont réchauffés en dégustant un potage servi par l’organisation. Toute l’activité a duré une heure.

Les marches Ça marche doc! ont lieu tous les samedis matin de septembre à juin, principalement dans des quartiers de Québec. L’événement gagne en popularité. «La moyenne d’assistance est passée de 75 participants l’année dernière à une moyenne de 100 participants cette année», se réjouit la Dr Elsener.

On peut consulter la programmation sur le site www.camarchedoc.org. Les diverses facettes du concept sont aussi présentées dans l’émission Ça marche doc! diffusée à MAtv.

 

 

 

Partager cet article

Leave a Reply

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des