La musique traditionnelle réchauffera novembre

Photo de Denise Paquin
Par Denise Paquin
La musique traditionnelle réchauffera novembre
Gaétan Morissette a dévoilé la programmation du 11e Festival des tambours de Portneuf le 27 septembre à La Sapristi de Donnacona. Photo - Denise Paquin

S’il y a un évènement qui met de la gaité en novembre, c’est bien le Festival des tambours de Portneuf.

Pour la 11e année, l’évènement de musique traditionnelle fera taper du pied et réjouira les oreilles les 8 et 9 novembre au Carrefour municipal de Portneuf.

Lors du dévoilement de la programmation le 27 septembre à La Sapristi de Donnacona, le président de la Société des arts traditionnels de Portneuf (SATRAP), Gaétan Morissette, a invité les gens à «vivre ce moment de célébration de l’identité culturelle portneuvoise».

La SATRAP a encore une fois recruté des musiciens qui savent mettre de l’ambiance dans une salle.

Pour Gaétan Morissette, le mot magique de la 11e édition est «relève». «On va avoir quatre jeunes de la région en après-midi le 9 novembre. Aussi, en soirée, le groupe principal La Déferlance, dont trois des quatre musiciens ont moins de 30 ans. Enfin, le groupe Zigue formé d’un couple dans la soixantaine et de leur jeune fils», explique-t-il.

Danse, musique… et tambours

Les danseurs sont conviés dès le vendredi soir à se rassembler sur le plancher de danse pour une soirée callée par Normand Legault au son de la musique de Rachel et Martin Aucoin.

Les élèves de musique traditionnelle de l’École Denys-Arcand, le duo Martine Hébert et Maxence Croteau ainsi que le groupe Batiscan, de Réjean Denis, de Saint-Ubalde, seront en vedette le samedi après-midi. Sans oublier la raison d’être du festival, le traditionnel atelier de présentation des tambours portneuvois, animé par Gaétan Morissette à 16h.

Zigue, réunissant Claude Méthé et Dana Whilttle auquel se joint maintenant leur fils Aimé Méthé, et le dynamique quatuor La Déferlance promettent de bons moments en soirée (entrée 20$). Enfin, les musiciens sont invités à apporter leur instrument pour la traditionnelle «session» de musique qui clora la soirée.

La programmation complète et les biographies des artistes sont affichées dans le site Internet satrap.ca.

Partager cet article

Leave a Reply

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des