Joël Godin l’emporte haut la main

Photo de Alain Turgeon
Par Alain Turgeon
Joël Godin l’emporte haut la main
Le député sortant Joël Godin a été réélu avec un peu plus de 12 000 voix de majorité.

Le candidat conservateur Joël Godin a remporté une autre victoire éclatante dans  Portneuf-Jacques-Cartier le 21 octobre. Le député sortant a été réélu avec 43,5 % des voix. La surprise vient plutôt de la performance du bloquiste Mathieu Bonsaint qui a terminé 2e  devant la libérale Annie Talbot.

Joël Godin a recueilli 28 110 voix contre 15 707 votes pour M. Bonsaint du Bloc québécois. La candidate du Parti libéral du Canada Annie Talbot a reçu 12 876 votes alors que David-Roger Gendron du NPD en a obtenu 3758. Marie-Claude Gaudet, du Parti vert, et Luca Abbatiello du Parti populaire du Canada ferment la marche avec respectivement 2308 et 1925 votes.

«Je suis très très heureux du résultat. Je ne peux que me réjouir de la confiance des gens. Le premier mandat est intéressant parce que tu gagnes et que les gens te font confiance, mais lorsqu’ils renouvellent cette confiance cela veut dire que le travail a été bien fait», a-t-il déclaré.

Le député sortant bénéficiait d’une avance en début de campagne. Prudent, il a travaillé jusqu’à la fin, dit-il. Il a fait la tournée de tous les bureaux de vote jusqu’à la fermeture. «J’ai toujours été celui qui voulait rencontrer les gens et j’ai continué durant cette campagne», explique M. Godin, qui avait une équipe d’une centaine de bénévoles. «J’ai eu une équipe extraordinaire. J’avais une organisation huilée au quart de tour et je veux remercier les hommes et les femmes qui se sont investis depuis 40 jours», a-t-il poursuivi.

Le député a reçu 820 votes de plus qu’à sa première élection, mais sa majorité a diminué par rapport à 2015 en raison de la remontée du Bloc québécois qui est passé de la 4e à la 2e place. M. Bonsaint a plus que doublé les résultats du Bloc et la libérale Annie Talbot a obtenu 446 votes de moins que son prédécesseur en 2015.

C’est l’appui au NPD qui s’effrite depuis la vague orange de 2011. Le parti a perdu plus de 18 000 voix en deux élections. Le candidat Gendron a obtenu presque quatre fois moins de votes qu’Élaine Michaud qui était alors députée sortante en 2015. Cette dernière avait aussi perdu 8700 votes par rapport à son élection en 2011. Le Parti vert par contre a fait des gains doublant le nombre de voix.

Le taux de participation a été de 70,9% un peu plus qu’en 2015 (70,6%). C’est tout de même plus élevé que le taux nationale de 66%. Selon Élections Canada, 65 925 des 92 931 électeurs inscrits sur la liste électorale ont exercé leur droit de vote. Déjà 17 855 l’avaient fait par anticipation du 11 au 14 octobre.

Article mis à jour le 29 octobre

Partager cet article

Leave a Reply

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des