Bowater : au tour des pylônes de disparaitre

Photo de Alain Turgeon
Par Alain Turgeon
Bowater : au tour des pylônes de disparaitre
Les travailleurs s’affairent à démanteler la ligne qui alimentait l’usine de papier de Donnacona. Photo – Alain Turgeon

Hydro-Québec démantèle la ligne de transport d’électricité de 69 kV qui alimentait l’usine de papier de Bowater à Donnacona.

Les travaux de démantèlement de la ligne Leneuf – Produits forestiers Alliance d’une longueur de 1,4 km sont réalisés en trois phases au coût de 350 000$. Hydro-Québec a enlevé en septembre les fils qui surplombaient la rivière Jacques-Cartier et traversaient la route 138.

Construction St-Arnaud s’affaire à démanteler les quatre pylônes sur le côté ouest de la rivière à Cap-Santé. À la fin du mois ou au début de novembre, les deux pylônes du côté de Donnacona seront aussi démolis. La fin des travaux est prévue à la mi-novembre.

Selon Pierre-Yves Renaud, des relations avec le milieu chez Hydro-Québec, la ligne avait été construite en 1983 pour alimenter l’usine. Elle relie aussi le poste Leneuf sur la route Delage à Cap-Santé et celui de Donnacona en utilisant un pylône situé entre l’autoroute 40 et la route 138 d’où la ligne bifurquait vers l’usine.

La ligne est démantelée sept ans après la démolition de l’usine. M. Renaud explique le peu d’empressement de la société d’État en disant que les terrains de l’usine étaient toujours en zone industrielle et que la ligne aurait pu servir pour des usines voulant s’y implanter.

Selon M. Renaud, la ville de Donnacona a changé le zonage du site et Cap-Santé a annoncé qu’elle avait aussi un projet résidentiel pour le secteur où passait la ligne.

Partager cet article

Leave a Reply

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des