4 M$ pour protéger l’environnement à Fossambault

Photo de Alain Turgeon
Par Alain Turgeon
4 M$ pour protéger l’environnement à Fossambault
Le maire Jean Perron a inauguré la nouvelle station de pompage avec le préfet Michel Giroux, le député provincial et ministre Éric Caire, le député fédéral sortant Joël Godin et Gilles Durand, du Domaine Fossambault. Photo – Alain Turgeon

La ville de Fossambault-sur-le-Lac a réglé un problème de débordement d’eaux usées dans le lac Saint-Joseph et a ouvert de nouvelles perspectives de développement en remplaçant sa station de pompage située au Domaine Fossambault au coût de 4 millions de dollars.

La Ville a inauguré son nouveau poste de pompage des eaux usées le 4 octobre. Cette nouvelle station est en opération depuis près d’un an. Elle était souhaitée depuis 2007.

Les travaux ont commencé il y a deux ou trois ans et ont été subventionnés en grande partie par les gouvernements provincial et fédéral. La ville a reçu 3,3 millions de dollars du Fonds pour l’eau potable et le traitement des eaux usées (FEPTEU). Cela paie 83% des dépenses.

«Je suis heureux que ce projet que nous chérissons depuis plusieurs années soit réalisé», a déclaré le maire Jean Perron. C’est un projet important dans la stratégie de développement de sa ville. Il résoudra les problèmes de débordements d’eaux usées qui se retrouvaient dans le lac en petites quantités et favorisera le développement immobilier. Cela répondait à un des besoins fondamentaux de Fossambault-sur-le-Lac, ajoute le député de La Peltrie et ministre Éric Caire. «C’est un devoir sacré d’investir dans ces projets pour protéger un joyau comme le lac Saint-Joseph», a-t-il dit.

Les travaux réalisés consistaient principalement à remplacer des pompes désuètes par des pompes pouvant assurer un meilleur débit pour que la ville respecte les normes environnementales et construire un nouveau bâtiment plus spacieux et ajouter des équipements de pointe.

Les pompes poussent les eaux usées jusqu’aux bassins d’épuration. Il a aussi fallu enfouir une conduite d’un diamètre de 30 cm sous la piste cyclable sur une longueur de 1,2 km et installer des conduites d’égout sanitaire sur une longueur de 205 mètres et d’égout pluvial sur 450 mètres.

Les travaux ont été réalisés par l’entreprise Les excavations Lafontaine et les plans et devis ont été confiés à CIMA+.

Ces investissements s’inscrivent dans le plan d’immobilisations de la ville qui vise le maintien et la mise aux normes des infrastructure municipales.

Partager cet article

Leave a Reply

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des