Les Brunantes de retour à Saint-Alban

Photo de Alain Turgeon
Par Alain Turgeon
Les Brunantes de retour à Saint-Alban
Grâce au mapping vidéo, une foule d’éléments inusités deviennent des écrans de projection. Photo – Denis Baribault

Les Brunantes, une expérience cinématographique inusitée et poétique qui place le cinéma en harmonie avec la nature, reviennent pour une 3e année à Saint-Alban avec de nouvelles projections extérieures.

Après les deux premières éditions qui ont fait salle comble, l’événement revient pour une édition automnale les 27 et 28 septembre et les 4 et 5 octobre. C’est la commissaire Catherine-Ève Gadoury qui assure la programmation de cette 3e édition.

«Ici, il n’y a plus d’écran ni de siège. La forêt ajoute son cinéma au cinéma», commente la coordonnatrice du parcours des Brunantes, Jeanne Couture, dans un communiqué.

Ce nouveau parcours de projection met en valeur le patrimoine industriel de l’ancienne centrale hydroélectrique Saint-Alban 2 datant de 1925. Les visiteurs emprunteront le sentier de la conduite forcée pour découvrir neuf courts métrages, projetés directement sur des éléments de la nature. On y présentera des films de cinéastes allemands, russes, français, québécois, espagnols et américains.

Grâce au mapping vidéo réalisé par Denis Baribault, de la Ligue des intervenants portneuvois du spectacle (LIPS), une foule d’éléments inusités deviennent des écrans de projection. Le public pourra visionner des courts métrages à travers le grillage d’anciennes canalisations, sur une fenêtre des vestiges de la centrale ou sur d’immenses parois rocheuses des gorges de la rivière Sainte-Anne.

Huit départs par soir sont proposés entre 19h30 et 21h30. Les billets sont en vente au coût de 10 $ pour les adultes et 5$ pour les enfants de moins de 12 ans à l’adresse Web lepointdevente.com/billets/brunantes2019.

 

Partager cet article

Leave a Reply

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des