L’École de musique Denys-Arcand met le cap sur l’avenir

Photo de Courrier de Portneuf
Par Courrier de Portneuf
L’École de musique Denys-Arcand met le cap sur l’avenir
Les dirigeants de l'ÉMDA ont profité de la rentrée pour décerner le titre de professeur émérite à Nicolas Métivier, Sébastien Belley et Francine Bélanger. À gauche: le directeur Gabriel Ouellette et la vice-présidente Nathalie Doré. Photo - Benoit Laganière

L’École de musique Denys-Arcand de Deschambault-Grondines fête ses 25 ans et met le cap sur l’avenir.

par Benoît Laganière

Les responsables de l’école n’avaient que de bonnes nouvelles à annoncer pour assurer sa pérennité lors de la fête soulignant la 25e rentrée, le 7 septembre.

La Municipalité, par la voix du maire suppléant Christian Denis, a réitéré son engagement à la soutenir, entre autres, par la poursuite des travaux de restauration, de 400 000$ cette année.

Le ministère de la Culture et des Communications lui a également attribué le statut de «patrimoine immatériel» qui vise la sauvegarde et la mise en valeur de l’institution. De plus, un membre du conseil d’administration, Raymond Caron, a annoncé la création de la Fondation Konrad Fillion afin de soutenir l’excellence de la pédagogie.

L’école est «un incontournable pour le bien-être collectif et un facteur d’attractivité tout comme le marché public», a mentionné Christian Denis.

Les administrateurs ont rendu hommage à Élise Paré, décédée l’an dernier, soulignant son «immense contribution» comme fondatrice et comme professeure d’exception. Elle désirait que les gens vivent mieux à travers cet art et encourageait tous les élèves à découvrir leur talent. L’école a d’ailleurs obtenu son piano à queue Heintzman et les administrateurs ont lancé une campagne de financement de 5000$ afin de le restaurer.

Une équipe de 24 professeurs en chant, instruments à cordes et à vent et percussions accueillera près de 1000 étudiants cette année, ce qui fait de l’École de musique Denys-Arcand la deuxième plus grande école de musique dans les régions de Québec et Chaudière-Appalaches et la plus grande école rurale de musique au Québec. L’école étend ses services dans les écoles et dans les locaux satellites de Neuville et de Saint-Ubalde.

Ses dirigeants ont profité de la rentrée pour décerner le titre de professeur émérite à Francine Bélanger, Sébastien Belley et Nicolas Métivier.

Exceptionnellement, les cours ont commencé le 9 septembre à Deschambault, et la session est raccourcie de 13 à 12 semaines, en raison des travaux à l’édifice.

Le site internet www.emda.art permet de voir toutes les activités.

Partager cet article

Leave a Reply

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des