La MRC de Portneuf appuie le recrutement en France

Photo de Alain Turgeon
Par Alain Turgeon
La MRC de Portneuf appuie le recrutement en France
Objectif Québec a planifié l’opération « Le Mois du Québec en France », une mission de recrutement de main-d'oeuvre à laquelle participeront des entreprises de Portneuf.

La MRC de Portneuf est prête à investir jusqu’à 50 000$ pour aider les entreprises qui voudront participer à la mission d’Accès-Travail Portneuf en France pour recruter de la main-d’œuvre.

Accès-Travail Portneuf représentera des entreprises de Portneuf et de la Jacques-Cartier dans une mission de recrutement au mois d’octobre lors de l’opération « Le Mois du Québec en France », initiée par Objectif Québec, le bras d’Accès-Études Québec en Europe.

L’opération sera lancée les 3 et 4 octobre au moment du Salon Paris pour l’emploi. La caravane fera ensuite une tournée du pays et s’arrêtera dans une vingtaine de villes françaises afin de rencontrer des centaines de candidats souhaitant travailler au Québec.

L’espace Québec aura 20 stands au salon de Paris dont la moitié sera occupée par Portneuf-Jacques-Cartier, dit Alain Blanchette d’Accès-Études Québec. Le salon attire 42 000 chercheurs d’emploi dont 8% sont intéressés par un emploi à l’étranger, rapporte M. Blanchette. On y fera valoir la qualité de vie dans la région.

Selon la directrice du Service de développement économique, Lucie Godin, le recrutement va bien, des entreprises s’inscrivent presque tous les jours. Selon M. Blanchette, une quarantaine d’entreprises de la MRC de Portneuf et une dizaine de la Jacques-Cartier ont déjà accepté l’invitation. Les inscriptions se poursuivent jusqu’au 20 septembre.

Les entreprises participantes doivent débourser 750 $ pour le volet « salon » et un montant identique pour la « tournée » de la France. Selon Alain Blanchette, les organisateurs souhaitaient garder un coût abordable pour permettre aussi aux petites entreprises de faire du recrutement

La MRC accordera une subvention de 250 $ pour chacun des volets aux entreprises qui participeront jusqu’à concurrence de 50 000 $. Selon le préfet Bernard Gaudreau, plusieurs entreprises de Portneuf ont signalé leur intention de faire partie de la délégation d’où la volonté de la MRC de fixer un maximum pour le financement. « C’est pour cela qu’on veut mettre un plafond », a-t-il dit lors du dernier conseil des maires.

Selon M. Gaudreau, la MRC de la Jacques-Cartier a aussi décidé d’aider financièrement les entreprises de son territoire qui se joindront à la mission.

Partager cet article

Leave a Reply

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des