Des ados apportent un vent de fraîcheur dans les CHSLD

Photo de Alain Turgeon
Par Alain Turgeon
Des ados apportent un vent de fraîcheur dans les CHSLD
Florence Paré et Félix Hamel avec les résidentes Huguette Moisan et Rita Pépin, lors de la dernière journée du projet Sunny Action au CHSLD de Saint-Raymond. Photo – Alain Turgeon

Florence, Félix et cinq autres jeunes adolescents de la région ont apporté un vent de fraîcheur dans les centres d’hébergement de Saint-Raymond et de Donnacona au cours de l’été.

Les sept jeunes ont ensoleillé les jours des résidents des CHLSD depuis la fin du mois de juin avec l’appui de la Fondation Sunny D. Extrême, une première dans la région de la Capitale-Nationale. L’initiative s’inscrit dans le projet «Soleil ma vie» de la Fondation des services santé et sociaux de Portneuf (FSSSP).

Ils étaient cinq à Donnacona et deux à Saint-Raymond. Ils ont passé 240 heures avec les personnes âgées. «Ce que vous faites, c’est plus grand que vous le pensez. Ça dépasse les CHSLD», a déclaré Alain Desbiens, qui a créé la Fondation Sunny D. Extrême.

Les jeunes bénévoles qui ont visité les personnes âgées du CHSLD de Donnacona avec une résidente, Pauline Labrie.

Félix Hamel et Florence Paré ont cumulé 102 heures de bénévolat au CHSLD et à l’hôpital de Saint-Raymond.  Clara Bérubé-Boily, Annabelle Leclerc, Élissa Valcourt, Émie Martel et Charlotte Mainguy ont effectué 137 heures de bénévolat au CHLSD de Donnacona.

Félix âgé de 12 ans, a entendu parler du programme par ses parents. Il a discuté et a joué avec les résidents. Florence, âgée de 13 ans, a finalement réalisé le projet qu’elle caressait depuis quelques mois. Elle avait voulu visiter les aînés avec son équipe de hockey, mais le projet ne s’est pas réalisé. Elle s’est reprise cet été, a-t-elle expliqué lors du bilan du projet au CHSLD de Saint-Raymond le 9 août. L’activité a pris fin une semaine plus tard à Donnacona. Les deux bénévoles disent avoir vécu une belle expérience. La présence des jeunes a aussi été bien reçue par les résidents.

Les adolescents devaient faire au moins 25 heures de bénévolat chacun auprès des résidents. Quatre en ont fait plus. Ils ont reçu un certificat et un chèque de 100$ et une épinglette attestant qu’ils sont ambassadeurs du projet Sunny Action.

Alain Desbiens a créé la Fondation Sunny D. Extrême en 2008 à la mémoire de son fils décédé accidentellement à 14 ans. Inspiré par l’engagement de son garçon auprès des personnes âgées, il a mis sur pied le projet Sunny Action.

Selon la directrice de la Fondation des services santé et sociaux de Portneuf, Nathalie Lemaire, le programme sera étendu à d’autres CHLSD l’an prochain.

Alain Desbiens, de la Fondation Sunny D. Extrême, a remis des certificats et un chèque de 100$ à Florence Paré et Félix Hamel ainsi qu’aux autres jeunes bénévoles de Donnacona à la fin du projet.
Photo – Alain Turgeon
Partager cet article

1
Leave a Reply

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
claire bureau Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
claire bureau
Invité
claire bureau

bravo les champions du bénévolat pour les aînés. Vous êtes des anges.