Le maire de Saint-Léonard poursuit sa municipalité

Photo de Alain Turgeon
Par Alain Turgeon
Le maire de Saint-Léonard poursuit sa municipalité
Le maire de Saint-Léonard Denis Langlois conteste la décision de sa municipalité de lui imposer des conditions pour la construction de sa porcherie. Photo – stock-image

Le maire de Saint-Léonard, Denis Langlois, qui poursuit sa municipalité parce qu’il juge qu’elle lui impose des conditions abusives pour agrandir sa porcherie, se tourne maintenant vers la municipalité voisine pour en établir une.

Le maire Langlois, propriétaire de la ferme Porc Héden, et la Municipalité de Saint-Léonard se sont retrouvés devant les tribunaux les 10 et 11 juin dernier. M. Langlois a aussi mis en cause la MRC à la suite des consultations publiques qu’elle a tenues sur le projet à la demande de Saint-Léonard. Un jugement devrait rendu d’ici le début de 2020.

M. Langlois et son fils veulent construire de nouveaux bâtiments pour agrandir leur ferme. La municipalité exige des mesures d’atténuation supplémentaires aux normes en vigueur pour délivrer le permis de construction, ce que conteste M. Langlois. Compte tenu de ses démêlés avec Saint-Léonard, M. Langlois veut utiliser une autre ferme qui lui appartient dans le rang Saint-Jacques à Sainte-Christine-d’Auvergne pour abriter un maximum de 199 porcelets. La MRC a tenu une assemblée de consultation publique le 16 juillet à la demande de la municipalité.

Le torchon brûle

La ferme Porc Héden a reçu 45 000$ en subventions du Service de développement économique de la MRC. Le maire de Donnacona, Jean-Claude Léveillée, a exprimé «son grand malaise» devant cette situation en juin. Selon lui, un maire ne devrait pas demander de subventions à la MRC.

Lors de la dernière assemblée du conseil des maires le 17 juillet, M. Langlois a accusé le maire Léveillée d’avoir sali sa réputation et a exigé des excuses. Il dit avoir toujours été honnête et intègre en 32 ans dans le monde municipal. Les programmes de subvention sont offerts à tous. Il affirme plutôt que la ferme Porc Héden a essuyé des pertes de 300 000$ dans ce dossier parce qu’il est maire.

Le préfet Bernard Gaudreau a décrété un huis clos et Denis Langlois s’est ensuite dit satisfait des discussions qui ont eu lieu.

Partager cet article

1
Leave a Reply

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Pierre Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Pierre
Invité
Pierre

Lâche la job de maire ou bien de éleveurs à 300.000 $ il me semble ? ?