Cap-Santé encourage le retour du baseball

Photo de Denise Paquin
Par Denise Paquin
Cap-Santé encourage le retour du baseball
Le président de la Caisse Desjardins du Centre de Portneuf, Clément Brière, a pris la parole lors de l'inauguration du terrain de balle de Cap-Santé. Photo - Denise Paquin

Cap-Santé a décidé d’encourager le regain de popularité du baseball auprès des jeunes en réaménageant son terrain.

Près de 200 jeunes joueurs de la région profiteront des travaux réalisés au coût de 48 500$ dans les deux dernières années sur le terrain situé derrière la Maison des générations.

La MRC y alloué 13 944$ de son Fonds de soutien aux projets structurants et la Caisse Desjardins du Centre de Portneuf, 6000$.

Le panneau indicateur et les estrades ont été remplacés tout comme les filets, qu’on a aussi ajoutés le long des jeux d’eau. Les poteaux d’éclairage ont été redressés, du sable a été posé à l’avant-champ et du gazon sur le champ extérieur.

«Le terrain était laissé à l’abandon depuis une dizaine d’années faute d’utilisateurs», a rappelé le maire Michel Blackburn lors de l’inauguration du terrain le 12 août.

Le maire Blackburn s’est réjoui de l’impact de ce projet. «En plus de ramener le baseball à Cap-Santé, le terrain de balle permettra de bonifier l’offre d’activités récréatives comme nous nous sommes engagés à le faire avec la Politique familles-aînés», a-t-il déclaré.

Popularité en hausse

Battu en brèche par la montée du soccer au tournant de l’an 2000, le baseball fait un retour et les chiffres ne mentent pas.

La jeune Ligue de baseball des Indiens DPR, qui rassemble des joueurs de Cap-Santé, Donnacona, Saint-Basile, Pont-Rouge, Neuville, Saint-Raymond et Sainte-Catherine-de-la-Jacques-Cartier, a vu son nombre de joueurs plus que doubler en cinq ans. «Ils étaient 95 en 2014 et sont 192 cette année», a révélé avec fierté son président Daniel Leblanc.

En raison de son gabarit, ce sont principalement les jeunes, de novices à moustiques, qui évoluent sur le terrain de Cap-Santé, a-t-il expliqué.

Le maire Michel Blackburn a invité les jeunes à s’approprier le terrain et les adultes de la région à la recherche d’un terrain à venir y jouer.

La sécheresse a malmené le gazon posé dans le champ extérieur, mais son état devrait s’améliorer avec la pluie. Photo – Denise Paquin
Partager cet article

Leave a Reply

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des