Fermetures de municipalités: «Saint-Casimir ne fermera pas», dit le maire

Photo de Steeve Alain
Par Steeve Alain
Fermetures de municipalités: «Saint-Casimir ne fermera pas», dit le maire
L’affiche située à l’entrée sud de la municipalité de Saint-Casimir. Photo - Archives

«C’est sûr que Saint-Casimir ne fermera pas». Telle est l’assurance du maire de Saint-Casimir Dominic Tessier Perry, réagissant à son tour à l’article d’un quotidien qui place sa municipalité comme à risque de fermeture d’ici six ans.

Le maire Dominic Tessier Perry dit que sa première réaction en consultant l’article du Journal de Québec du 14 juillet a été d’y voir du «journalisme à sensation».

«C’est sûr que Saint-Casimir ne fermera pas», a assuré le maire. Selon lui, bien d’autres municipalités fermeraient avant la sienne.

Rappelons que l’article reprend les propos de Pierre Bernier, président d’une firme de consultants, qui mentionne que le vieillissement de la population et l’absence de nouveaux arrivants auront des effets dévastateurs sur les municipalités dévitalisées.

Deux cents municipalités seraient à risque de fermeture d’ici 2025, selon l’analyse du journal qui se base sur l’Indice de vitalité économique 2016 de l’Institut de la statistique du Québec.

Le quotidien a nommé dans ses pages Rivière-à-Pierre et Saint-Casimir dans la MRC de Portneuf parmi les municipalités en danger.

Pour Dominic Tessier Perry, les données sont faussées à Saint-Casimir relativement au vieillissement de la population. «Oui, la population est vieillissante, mais nous avons beaucoup de résidences pour personnes âgées, ce qui fait monter la moyenne d’âge pour une petite population», a-t-il expliqué.

Saint-Casimir compte sur son territoire un CHSLD, la Coopérative de solidarité la Maison des pionniers pour personnes âgées et une résidence privée pour aînés. La population de la municipalité est de 1470 personnes selon les données de 2018.

Le maire signale que «ça bouge» à Saint-Casimir et qu’il y a de nouvelles constructions et des commerces de proximité. Des travailleurs étrangers se sont aussi installés au cours des derniers mois avec leur famille dans la localité.

 

Partager cet article

Leave a Reply

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des