Le Camp Portneuf manque de sauveteurs

Photo de Denise Paquin
Par Denise Paquin
Le Camp Portneuf manque de sauveteurs
Les enfants ne peuvent s'amuser dans les modules aquatiques au Camp Portneuf la fin de semaine en raison de l'absence d'un sauveteur qualifié. Photo - archives

Alors qu’une canicule pointe à l’horizon, la plage du Camp Portneuf, au lac Sept-Îles à Saint-Raymond, demeure fermée pour la fin de semaine, faute de sauveteurs qualifiés. Une situation jamais vue, selon son directeur général Olivier Lauzon.

Ce vendredi, M. Lauzon a lancé un cri du coeur. Malgré toutes ses recherches, il n’a pu trouver de sauveteurs pour la fin de semaine. Une offre d’emploi est affichée en permanence sur le site Internet de l’entreprise.

La population locale et les vacanciers ne peuvent s’adonner à la baignade et les enfants, en particulier, jouer dans les fameux modules aquatiques.

Au moins, la pénurie n’affecte pas les activités du camp de jour en semaine. Le camp peut compter sur un sauveteur qualifié, souligne le directeur de la base de plein air.

«Depuis 10 ans que je suis dans la gestion de camps, c’est la première fois que je reçois zéro C.V. J’ai fait des recherches. Dans les autres camps, le problème est le même», a expliqué celui qui a pris les rênes du Camp Portneuf il y a deux ans.

Le problème a commencé à se manifester l’an dernier. À un moment donné, le Camp Portneuf a dû faire appel à une agence pour pourvoir un poste.

Olivier Lauzon se désole aussi de l’impact économique du manque de sauveteurs. Des familles qui avaient loué un chalet ont annulé leur réservation. «Nous avons fait une grande promotion ce printemps pour vendre l’accès à la plage, mais nous ne pouvons l’ouvrir», explique-t-il. À défaut d’aller à la plage, les villégiateurs peuvent faire des activités nautiques (canot, kayak) et d’hébertisme sur le site.

Il indique que dès qu’un sauveteur sera embauché, le Camp Portneuf annoncera l’ouverture de la plage.

Partager cet article

Leave a Reply

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des