Courrier de Portneuf Journaliste

Le trouble de la personnalité narcissique

Photo de Geneviève Lapointe
Par Geneviève Lapointe

2. Stratégies à adopter
Lors de la dernière chronique, il était question de définir la personnalité narcissique. Il est important de rappeler quelques éléments qui ont été mentionnés traitant des caractéristiques de ce problème, à savoir: le manque d’empathie, la conviction d’être spécial et supérieur aux autres, le besoin d’être admiré, la certitude que des privilèges nous sont dus et la manipulation des autres sans éprouver aucun scrupule. La personne qui manifeste le trouble de la personnalité narcissique représente souvent un défi de taille pour les gens qui ont à la côtoyer à cause de sa rigidité, sa sensibilité et le contrôle qu’elle exerce sur autrui. Voici différentes stratégies pouvant faciliter les interactions avec elle.
D’abord, il faut l’amener à penser à ce que les autres vivent comme émotions. Cela ne lui est pas naturel, mais elle peut apprendre à le faire et ainsi adopter de meilleures attitudes. Par exemple, dès qu’elle comprendra que de faire des blagues sarcastiques à son collègue devient un irritant pour celui-ci, elle pourra cesser de l’importuner et ainsi avoir une meilleure relation avec lui.
Ensuite, il est impératif de lui communiquer un message clair et précis. Par exemple, concernant les compliments à lui faire, il faut préférer dire qu’elle a grandement aidé sa voisine dans ses courses plutôt que de dire qu’elle est d’une générosité sans borne. La clarté d’un message va l’aider à interpréter la réalité à sa juste mesure et non pas stimuler sa tendance à généraliser et exagérer ce qu’elle entend pour s’octroyer toutes les qualités et se voir supérieure.
Aussi, dans la suite de ce qui vient d’être indiqué, il est préférable de poser des limites claires. Cette personne a une propension à penser que les règlements ne s’appliquent qu’aux autres et ainsi justifier qu’elle est en droit de faire ce dont elle a envie. Par exemple, il est préférable d’utiliser des mots précis qui ne portent pas à interprétation afin de traduire le plus clairement possible la commande qui lui est passée.
La personne narcissique a une estime de soi fragile et redoute au plus haut point d’être humiliée par les autres. Ainsi, elle est très sensible à la critique. Si une critique doit lui être adressée, il est très important qu’elle ne soit pas faite devant les autres et qu’elle ne soit dite que pour ce qui est nécessaire.
Pour bien composer avec elle, il faut viser l’approche collaborative plutôt que celle directive. Par exemple, il sera plus facile pour cette personne de s’impliquer si son entourage lui demande d’abord si elle a de l’intérêt à aider afin qu’elle se sente libre de collaborer et non pas soumise à une obligation.
Pour terminer, deux conseils: ne pas prendre les choses personnelles avec elle et rester vigilant à la manipulation.

Partager cet article

Leave a Reply

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des