Du premier au dernier péager du pont Déry

Photo de Francis Beaudry
Par Francis Beaudry
Du premier au dernier péager du pont Déry
Plusieurs personnes ont participé à la visite lors de l'ouverture de la nouvelle exposition permanente à la Maison Déry. Photo – Francis Beaudry

C’est encore une fois un voyage dans le temps qui attend les visiteurs à la Maison Déry cet été.

L’exposition «À cause d’une rivière», inaugurée le 23 juin, présente de nombreuses photographies et des artefacts qui rappellent la vie des gens qui ont agi comme péagers du pont Déry, sur la rivière Jacques-Cartier.

L’exposition va amener les visiteurs de 1804, avec le premier péager François Pommereau, jusqu’aux derniers péagers de la famille d’Edmond Déry, en 1909.

Avec de nombreuses références au temps qui s’arrête et aux changements à travers les époques, «À cause d’une rivière» offre une belle fenêtre sur le mode de vie d’antan et sur les nombreux changements qui ont marqué le territoire québécois.

Un volet agriculture et archéologie sera aussi mis en place au cours de l’été. Les visiteurs pourront arpenter des jardins et un site archéologique et participer à des ateliers.

Partager cet article

Leave a Reply

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des