Le laser pour étudier les cours d’eau

Photo de Steeve Alain
Par Steeve Alain
Le laser pour étudier les cours d’eau
Une étude pour mieux connaître les cours d’eau se déroulera cet été dans la région.

L’organisme de bassin versant CAPSA réalisera au cours des prochaines semaines une étude par télédétection par laser pour mieux connaître les cours d’eau sur l’ensemble du territoire qu’il dessert.

La CAPSA, en partenariat avec l’Université Laval et le ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, entreprend une nouvelle étude sur les écoulements hydriques de la région.

L’analyse effectuée par LiDAR (Light Detection and Ranging) ou télédétection par laser vise à obtenir une meilleure connaissance des cours d’eau du territoire.

Le LiDAR est une technique de mesure à distance par un faisceau de lumière renvoyé vers son émetteur.

L’étude permettra de vérifier entre autres la capacité du LiDAR à produire rapidement des écoulements de surface très précis à l’échelle des bassins versants, indique la CAPSA par voie de communiqué.

Le territoire visé par l’étude est situé presque entièrement en terre privée dans les municipalités de Sainte-Anne-de-la-Pérade, Deschambault-Grondines, Saint-Casimir, Saint-Marc-des-Carrières, Portneuf, Saint-Alban, Saint-Ubalde, Saint-Basile, Saint-Raymond, Sainte-Christine-d’Auvergne, Saint-Gilbert et Lac-Sergent.

Selon Justin Rondeau, de la CAPSA, les visites sur le terrain auront lieu de la fin juin à la fin août. L’organisme de bassin versant et ses partenaires souhaitent la collaboration des propriétaires.

Le projet s’inscrit dans le contexte de la nouvelle Loi concernant la conservation des milieux humides et hydriques. Des plans régionaux à partir de données précises sur les cours d’eau sont nécessaires pour une bonne mise en application de la Loi.

Partager cet article

Leave a Reply

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des