Autre subvention pour «Le 213» à Donnacona

Photo de Steeve Alain
Par Steeve Alain
Autre subvention pour «Le 213» à Donnacona
Geneviève Guilbault, Vincent Caron et Claude Phaneuf lors de l’annonce de l’aide financière. Photo – Steeve Alain

Le projet de logements transitoires «Le 213» sur la rue Notre-Dame à Donnacona tarde à se concrétiser. La vice-première ministre Geneviève Guilbault donne à son tour un coup de pouce pour permettre l’ouverture du lieu en 2020, un an et demi plus tard que prévu.

La vice-première ministre Geneviève Guilbault, accompagnée du député de Portneuf Vincent Caron, a annoncé hier une nouvelle aide financière gouvernementale de 23 000$ pour le projet dans le bâtiment qui abritait autrefois l’organisme L’Autre Cartier.

Le député Caron a dit qu’il ne pouvait rester insensible à la demande du comité responsable du projet qui fait face à des «surprises» dans la rénovation du bâtiment. «On espère être une bougie d’allumage», a-t-il ajouté.

Geneviève Guilbault, aussi ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale, a mentionné qu’il s’agit d’un projet garant d’espoir. Selon elle, l’endroit permettra aux résidents de bâtir un projet de vie.

Quatorze logements transitoires doivent être aménagés dans l’édifice avec cuisine collective. Ils doivent accueillir des gens de la région âgés de 18 et 50 ans vivant avec un problème de santé mentale.

Les responsables souhaitaient lors de l’annonce du projet en décembre 2017 pouvoir accueillir les premiers locataires à l’automne 2018. «Il y a des surprises. C’est un vieux bâtiment. La subvention va aider à payer l’essentiel. Les appels d’offres seront lancés bientôt»,a indiqué Claude Phaneuf, président de l’Office municipal d’habitation du Grand Portneuf (OMHGP).

M. Phaneuf a précisé que la Société d’habitation du Québec (SHQ) était encore propriétaire du bâtiment, qui sera cédé ensuite à l’OMHGP. Il croit qu’il sera possible d’accueillir graduellement les premiers locataires à partir de janvier 2020.

Selon le projet rendu public en 2017, la SHQ devait céder le bâtiment avec une subvention de 205 000$ pour les travaux de rénovation et de mises aux normes évalués alors à 400 000$. Le CIUSSS de la Capitale-Nationale accordait un financement de 100 000$ à l’organisme l’Arc-en-Ciel pour le projet.

La nouvelle subvention de 23 000$ provient des budgets discrétionnaires de la ministre Guilbault (12 000$), de la ministre de la Santé Danielle McCann (10 000$) et du député Caron (1000$).

Partager cet article

Leave a Reply

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des