Victoire morale pour les chefs de Saint-Raymond

Photo de Francis Beaudry
Par Francis Beaudry
Victoire morale pour les chefs de Saint-Raymond
Les chefs de la brigade culinaire de Saint-Raymond, ont mené une chaude lutte aux autres équipes demi-finalistes. Photo – Francis Beaudry

L’école Louis-Jobin, de Saint-Raymond, s’est classée dans le top 10 provincial à la première édition des Brigades culinaires.

Les cinq élèves de secondaire 2 ont terminé au deuxième rang de la demi-finale de l’est qui s’est déroulée à Saint-Raymond le 11 mai. Ils ont affronté quatre autres équipes provenant d’autres écoles secondaires de la province.

Les jeunes avaient eu comme consigne de concocter un plat avec deux ingrédients vedettes, soit le chou-fleur et les haricots. Ils ont cuisiné du poulet au paprika, avec sauce aux poivrons et au fromage, accompagné de riz à l’anis, de purée de chou-fleur, de chou-fleur «popcorn», de haricots en purée et à la vapeur.

La jeune brigade culinaire composée d’Hubert Genest, Mia Morasse, Léa Huet, Pierre-Olivier Jobin et Éléonore Gasse a récolté plusieurs points en raison de l’utilisation variée des ingrédients vedettes dans son plat et de sa présentation moderne.

Au premier plan, le plat de la brigade de l’école Louis-Jobin. Photo – Francis Beaudry

C’est cependant au niveau du riz que l’équipe de Saint-Raymond a perdu des points. Après une première chaudrée de riz à l’anis qui a brulé, la seconde tentative n’a pas séduit les juges en raison de la texture qui n’était pas à point.

L’équipe de Rimouski, qui a remporté la finale régionale à Saint-Raymond, ira à la finale provinciale à Montréal. Elle y affrontera quatre autres équipes à l’Institut de tourisme et d’hôtellerie du Québec le 26 mai.

En plein développement

Si la compétition se termine pour Saint-Raymond, c’est un bilan positif que trace Jean Vaillancourt, enseignant responsable du programme des Brigades culinaires à l’école secondaire Louis-Jobin.

«Nos jeunes sont en secondaire 2, ce qui en fait l’équipe la plus jeune de notre segment de demi-finales. Avoir une deuxième place pour conclure la première année de notre programme, c’est une réussite », affirme-t-il.

Le programme des Brigades culinaires prendra de l’expansion cet automne à Saint-Raymond puisque Jean Vaillancourt veut doubler le nombre de participants. Le programme initie à la cuisine les jeunes de 12 à 17 ans.

L’enseignant affirme que la popularité du programme cette année et la liste d’attente qui s’est formée vont soutenir une telle expansion. À Saint-Raymond, le programme compte sur la collaboration du chef et copropriétaire du restaurant Le Mundial, Jean-François Drolet.

 

 

Partager cet article

Leave a Reply

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des