Ambassadeurs du patrimoine honorés

Photo de Steeve Alain
Par Steeve Alain
Ambassadeurs du patrimoine honorés
Benoît Royer, Marie-Claude Côté, Samuel Hamelin, Jean-Marie Bouillé, Odile Pelletier, Bernard Gaudreau, Marie-Michelle Pagé et Gabriel F. Ouellette. Les trophées ont été réalisés par l’artiste Nathalie Morin de Portneuf. Photo – Steeve Alain

Les lauréats des Prix du patrimoine 2019 dans la MRC de Portneuf sont connus. Qualifiés d’ambassadeurs du patrimoine, ils ont été honorés au Relais de la Pointe-des-Écureuils à Donnacona le 16 mai.

«Vous êtes toutes et tous de réels ambassadeurs du patrimoine portneuvois», a lancé le préfet de la MRC de Portneuf, Bernard Gaudreau, aux candidats quelques instants avant la remise des Prix du patrimoine.

La catégorie «Interprétation et diffusion» a été la plus populaire avec près d’une dizaine de candidatures et c’est finalement le Magasin général Paré, de Deschambault-Grondines, qui l’a emporté pour son aménagement d’un espace muséal dans le commerce.

Le musée retrace l’évolution du commerce familial fondé en 1866. «On est bien fiers de ce qu’on a réalisé», a commenté Samuel Hamelin, copropriétaire du magasin avec Marie-Claude Côté.

La Ville de Neuville a obtenu le prix dans la catégorie «Conservation et préservation» pour l’aménagement de la bibliothèque Félicité-Angers dans l’église Saint-François-de-Sales, un bel exemple de réhabilitation du patrimoine religieux.

La conseillère municipale Marie-Michelle Pagé et le maire de Neuville Bernard Gaudreau souhaitent que le projet permette une réflexion aux autres communautés qui auront des décisions à prendre au sujet de leurs églises.

Le musicien traditionnel Gabriel F. Ouellette a remporté le prix «Porteur de tradition» pour s’être «investi dans la connaissance et la transmission du patrimoine musical».

M. Ouellette enseigne la musique et collabore à la recherche ethnologique sur la musique traditionnelle portneuvoise. «On est bien vivants dans le comté en musique», a-t-il dit.

La Ligue des intervenants portneuvois du spectacle (LIPS) a gagné le prix «Préservation et mise en valeur des paysages» pour le projet «Les brunantes» réalisé en 2017 et 2018 au Parc naturel régional de Portneuf.

Odile Pelletier, de la LIPS, a souligné le travail de collaboration de Denis Baribault, Jeanne Couture et Sébastien Perreault qui a permis la projection d’œuvres cinématographiques dans un environnement extérieur naturel.

Seize candidatures au total avaient été soumises pour les quatre catégories. Les lauréats portneuvois seront réunis avec les autres gagnants des Prix du patrimoine des MRC des régions de la Capitale-Nationale et Chaudière-Appalaches à Sainte-Catherine-de-la-Jacques-Cartier le 15 juin.

Prix spéciaux

Le jury a de plus décerné un prix coup de cœur à Emmanuelle Gélinas et Benoît Royer, pour la restauration remarquable de leur maison située à Grondines.

La Table de concertation culture de la MRC a de son côté remis un prix Engagement culturel à Jean-Marie Bouillé, de Deschambault-Grondines. M. Bouillé s’est notamment impliqué dans la relance de l’atelier de forge au Moulin de la Chevrotière, où il est actif depuis 1995. «Je n’ai jamais regretté une seconde mon bénévolat», a affirmé le responsable de l’entretien des bâtiments, de l’ensemble des propriétés et de l’atelier de forge pour Culture et Patrimoine Deschambault-Grondines.

Partager cet article

Leave a Reply

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des