Courrier de Portneuf Journaliste

Grand intérêt pour les maternelles 4 ans dans Portneuf

Photo de Alain Turgeon
Par Alain Turgeon
Grand intérêt pour les maternelles 4 ans dans Portneuf

La maternelle 4 ans répond à un besoin si on en croit le nombre d’inscriptions des tout-petits recueillies pour les nouvelles classes dans trois écoles de la Commission scolaire de Portneuf.

Le ministre de l’Éducation a annoncé la création de 250 classes de maternelle 4 ans en milieu défavorisé au Québec en septembre prochain. Si plusieurs régions ont de la difficulté à remplir ces classes, il n’en est rien dans Portneuf. Trois des quatre nouvelles classes autorisées par le ministère de l’Éducation sont pleines ou presque.

Un peu partout au Québec, les périodes d’inscription ont dû être prolongées, rapporte Radio-Canada. L’inscription des enfants à la maternelle quatre ans à la CS de Portneuf se déroulait du 11 au 20 mars. «Même si la période d’inscription est expirée, on peut toujours inscrire des enfants, dit la directrice générale de la CS de Portneuf, Marie-Claude Tardif. Tant qu’il y a de la place, on va les accepter». Cela ne s’applique pas qu’aux enfants de quatre ans, mais à tous les élèves, précise la directrice générale.

Selon le plan initial, une classe devait ouvrir à Donnacona, une à Saint-Marc-des-Carrières et une autre à Saint-Alban. Il y avait aussi une possibilité d’ouvrir une 2e classe à Donnacona où la demande était forte si les inscriptions n’étaient pas suffisantes dans une des autres écoles. Il faut au moins six élèves et le maximum est de 18 enfants par classe.

La CS a reçu huit inscriptions pour la classe à l’école Sainte-Marie de Saint-Marc-des-Carrières et les deux classes à l’école de la Saumonière à Donnacona sont presque complètes, selon Mme Tardif. De plus, la Commission scolaire vient de recevoir le feu vert pour ouvrir une maternelle 4 ans à Saint-Raymond et le groupe est déjà complet. Cette classe ne faisait pas partie du déploiement initial, confirme Mme Tardif.

Celle de l’école Saint-Cœur-de-Marie, de Rivière-à-Pierre, déjà existante, sera composée d’enfants de quatre et de cinq ans.

Partager cet article