La Coopérative du Courrier de Portneuf, pour en savoir plus sur nous

Abonnez-vous gratuitement à l'infolettre quotidienne.

Membre de :

Hebdos Québec
Réseau Sélect

ACTUALITÉS

3 juillet 2012 à 15h43

Le Festival forestier de Saint-Raymond veut attirer plus de monde

 

Le comité organisateur du Festival forestier a dévoilé la programmation cet avant-midi. De gauche à droite: le président Louis Bourassa, Renaud Paquet, Fernand Lirette et Ghislain Dion et, devant, Annie Martel et Christine Cloutier.

Le comité organisateur du Festival forestier a dévoilé la programmation cet avant-midi. De gauche à droite: le président Louis Bourassa, Renaud Paquet, Fernand Lirette et Ghislain Dion et, devant, Annie Martel et Christine Cloutier.
Photo: Denise Paquin

Le comité organisateur du Festival forestier a dévoilé la programmation cet avant-midi. De gauche à droite: le président Louis Bourassa, Renaud Paquet, Fernand Lirette et Ghislain Dion et, devant, Annie Martel et Christine Cloutier.
Photo: Denise Paquin

Les organisateurs du 36 e Festival forestier La Grosse Bûche de Saint-Raymond comptent bien satisfaire les festivaliers du 20 au 22 juillet avec les améliorations qu'ils ont apportées, même si une des activités favorites, la parade de chevaux, n'aura pas lieu.

Lors du dévoilement de la programmation, cet avant-midi, le comité organisateur a mis l'accent sur les nombreux changements qu'il a apportés afin de répondre aux critiques, certaines virulentes, qui avaient été exprimées lors de l'assemblée générale annuelle, en janvier dernier.

L'aménagement du site a été revu afin de faciliter les déplacements des foules. La tente country sera accolée à l'église et les kiosques des artisans seront regroupés à l'intérieur du Centre multifonctionnel Rolland-Dion. «Il y aura moins de kiosques [à l'extérieur], car on veut insister sur la vocation forestière [du festival]», a aussi indiqué le responsable de l'aménagement Fernand Lirette.

Plus tard

Le festival veut aller chercher les jeunes et son spectacle d'ouverture sera résolument rock, a souligné Christine Cloutier. En plus des Thunderstruck et AlcoholicA, qui rendront hommage respectivement à AC/DC et Metallica, les groupes locaux Heads up et Jus for fun prendront la relève à minuit sur la grande scène. Le même soir, Appaloosa terminera la soirée sous le chapiteau country. «C'est nouveau d'avoir un gros show country le vendredi soir», a indiqué Mme Cloutier.

Un autre spectacle très attendu est celui de Pat Groulx et les Bas blancs le samedi à 20h30. Alter Ego et une disco poursuivront la musique jusqu'à 3h du matin.

Les gens pourront donc profiter des spectacles jusqu'à tard dans la nuit et ils pourront le faire une bière à la main puisque les bars fermeront à 3h du matin plutôt qu'à 11h. De plus, ils pourront prendre la navette jusqu'à 3h30 pour retourner à la maison, qu'ils demeurent dans le coin de l'hôtel Roquemont ou de la Place Côte Joyeuse. Le transport qui était gratuit l'an dernier coûtera 1$, ce qui revient encore beaucoup moins cher qu'une contravention pour alcool au volant, a souligné Mme Cloutier. Le coût d'entrée sur le site reste le même, soit 15$ les vendredi et samedi, et 10$ le dimanche, pour un adulte.

Et la parade

La parade a été annulée en raison des travaux de voirie qui devaient commencer le 9 juillet dans la rue Saint-Cyrille. «Tous les circuits ont été analysés et c'était impossible», a indiqué Christine Cloutier.

Fernand Lirette, qui est également conseiller municipal, a confirmé que même si le début du chantier a été reporté tout récemment d'un mois, soit au 9 août, le raccordement des maisons se fera à partir du 9 juillet.

«On sait que les gens vont être déçus, mais on ne s'attend pas à une diminution des entrées [sur le site]. On va essayer de la ramener l'an prochain», a fait savoir Christine Cloutier. Afin de combler en partie cette perte, un spectacle de Jacques Salvail sera présenté en après-midi. «C'est la première fois qu'on présente un show si important [le dimanche après-midi]», a souligné Christine Cloutier.

L'organisateur de la parade de chevaux, Jean Derome, s'est tourné vers le Rodéo de Sainte-Catherine-de-la-Jacques-Cartier qui a inscrit l'activité à sa programmation le 1er juillet.

En plus de permettre les scies mécaniques modifiées dans une classe open, le responsable des concours de sciage Ghyslain Dion a annoncé qu'une compétition sera ouverte pour la première fois aux femmes.

Le responsable du caravaning, Renaud Paquet, a bon espoir d'accueillir quelque 150 caravaniers, soit un nombre similaire à l'an dernier, avec les améliorations apportées à l'accueil et à la signalisation.

Sur le plan financier, le festival doit composer avec une compression de 20 000$ de Patrimoine canadien. La subvention qui avait été haussée à 67 000$ en 2011 a été coupée. Le député Michel Matte, qui octroie déjà 7000$ pour l'édition 2012, s'est dit ouvert à hausser sa part. Le comité organisateur cherche encore quelques commanditaires pour boucler son budget. Christine Cloutier a annoncé que des écrans lumineux seront installés de part et d'autre de la grande scène pour publiciser l'horaire du festival et les commanditaires.

Plus de nouvelles Plus de nouvelles





Vos commentaires sur cet article

0 commentaires / Ajouter un commentaire

Faites-nous part d'une nouvelle

Pneus Faucher


Photo précédente Photo suivante


Pour joindre les journalistes du Courrier
Municipalités et organismes
Consultez la section spéciale emploi
Pour tout trouver... ou acheter !