La Coopérative du Courrier de Portneuf, pour en savoir plus sur nous

Abonnez-vous gratuitement à l'infolettre quotidienne.

Membre de :

Hebdos Québec
Réseau Sélect

ACTUALITÉS

13 janvier 2012 à 15h33

Aéroport de Neuville a l’appui de l'Association des pilotes de brousse

Les travaux de construction de la piste de l’aéroport de Neuville se poursuivent malgré la neige des derniers jours.

Les travaux de construction de la piste de l’aéroport de Neuville se poursuivent malgré la neige des derniers jours.
Photo: Alain Turgeon

Les travaux de construction de la piste de l’aéroport de Neuville se poursuivent malgré la neige des derniers jours.
Photo: Alain Turgeon

Les promoteurs de l’aéroport de Neuville ont l’appui de l’Association des aviateurs et pilotes de brousse du Québec.

La petite aviation est menacée par l’évolution de l’aéroport de Québec et celui de Neuville pourrait prendre la relève pour l’aviation récréative dans la région de Québec, a expliqué le président de l’Association des aviateurs et pilotes de brousse du Québec, Gilles Lapierre.

Avec le développement de l’aviation commerciale, la petite aviation dérange, dit M. Lapierre, fort de son expérience à l’aéroport Montréal-Trudeau, à Dorval. Il croit qu’on peut anticiper une situation similaire à Québec. Le bail des installations des Ailes québécoises pourrait ne pas être renouvelé et les petits aéroports de la Rive-Sud ne pourraient absorber l’arrivée de nouveaux avions, croit M. Lapierre «Les Ailes québécoises devront déménager tôt ou tard et Neuville leur offrira un choix de plus», dit-il. Selon le président, l’aéroport est bien situé. Il est près de Québec et loin des maisons.

L’APBQ, qui regroupe 1700 membres au Québec dans 21 associations locales affiliées, dont les Ailes du Québec, avait déjà appuyé les promoteurs, mais il a redonné son appui par écrit pour faire contrepoids à l’opposition des citoyens. Selon M. Lapierre, les promoteurs ont été de bonne foi et ont minimisé les impacts pour la population. «Le travail a été bien fait», soutient-il.

M. Lapierre souligne l’impact positif des petits aéroports sur les plans économique et social. «C’est difficile d’expliquer la réaction des gens contre les avions», dit M. Lapierre. Selon lui, le même phénomène a été observé à Mascouche où des citoyens se plaignaient du bruit des avions. Il n’y a maintenant plus de plaintes, affirme-t-il.

Plus de nouvelles Plus de nouvelles





Vos commentaires sur cet article

3 commentaires / Ajouter un commentaire


'L'aéroport est loin des maisons'... Soit il est très mal informé, soit il fait exprès pour mentir. On ne donne pas son appui à un projet sans au moins avoir la décence d'être allé sur place il me semble. Si il était allé il aurait vu qu'il y a une maison trop près de la piste et une cinquantaine d'autre aux alentours.

Jocelyn Simard


Décidément ce M. Lapierre dit vraiment n'importe quoi!!! 'Il n'y a plus de plaintes à Mascouche' dit-il. C'est faux. Faite une petite recherche google: +plaintes +avions +mascouche. Et vous en trouverez plein. Un résident de Mascouche m'a même contacté personnellement pour me dire qu'il avait été victime de vandalisme après avoir fait des plaintes contre des avions. Est-ce comme ça qu'ils feront baisser le nombre de plaintes à Neuville aussi, en vandalisant les plaintifs?

Jocelyn Simard


M. Lapierre, vous ne demeurez pas à Neuville? Comment pouvez-vous commenter cette information selon vous, il n'y a pas de maison près de l'aéroport? Quoi? J'ai des nouvelles pour vous, je demeure à un peu plus d'un kilomètre de l'aéroport, et il y a près de chez moi au moins une centaine de maisons (route Gravel, chemin Lomer, chemin du Lac, Petit-Capsa). Aussi devant l'aéroport, il y a une maison et une autre à quelques mètres et il ne faut pas oublier la Route Gravel, où passent des autobus scolaires avec nos enfants et il y a tous ceux qui passent en voiture chaque jour! C'est complètement aberrant et aucunement sécuritaire! De plus, c'est vers le nord que les avions doivent décoller et atterrir et ces maisons sont situées dans cet axe... Nous ne voulons pas être des sacrifiés, pour faire plaisir à quelques individus qui se promèneront au-dessus de nos têtes 365 jours par année. Qui êtes-vous, pilotes de petits avions pour demander à toute une population de se sacrifier pour que vous puissiez vous amuser à nos dépends et nous nuire...... Croyez-vous que l'on va avoir beaucoup de plaisir à endurer tout ce trafic aérien, tout ce bruit de va et vient, comme des bruits de tondeuses qui, selon les experts, affectent la santé des personnes en contact avec ces irritants en plus d'être une nuisance dans notre environnement. Croyez-vous que c'est pour le plaisir que l'on se bat, contre l'implantation de cet aéroport? C'est par principe, par intérêt public et pour une justice sociale et surtout pour un environnement sain. C'est complètement illogique, que quelques promoteurs que ce soient décident du jour au lendemain de s'implanter dans une municipalité, autre que la leur, et de détruire l'environnement! En plus de ne pas respecter les citoyens de Neuville qui sont contre ce projet. Le comité de citoyens de Neuville avec l'appui des citoyens et citoyennes de Neuville ont déposé une demande d'Injonction! En plus, nous avons des appuis de taille. Cela veut dire trouvez-vous un autre site, où vous serez accepter, et où il n'y a aucune maison (dans un périmètre de plusieurs kilomètres) ou bien demeurez à l'aéroport Jean-Lesage de Québec, car ils ont déjà toutes les installations. Je ne serais pas fier d'être un pilote de petit avion, et de voir comment les promoteurs de ce projet traitent la population de Neuville. Ils agissent en sauvage et n'ont aucun respect...... Plus que çà, ils sont hors la loi, car il y a un vide juridique.... Nous sommes sur la bonne voie pour le faire valoir. Ces promoteurs sont narcissiques, ne pensent qu'à eux et à faire du fric sur le dos des autres. C'est tellement dégueulasse ce qui arrive à Neuville, mais je crois bien que la JUSTICE, va primer bientôt! VIVE NEUVILLE SANS BRUIT! Andrée Bergeron Citoyenne de Neuville

Andrée Bergeron

Faites-nous part d'une nouvelle

Pneus Faucher


Photo précédente Photo suivante


Pour joindre les journalistes du Courrier
Municipalités et organismes
Consultez la section spéciale emploi
Pour tout trouver... ou acheter !