La Coopérative du Courrier de Portneuf, pour en savoir plus sur nous

Abonnez-vous gratuitement à l'infolettre quotidienne.

Membre de :

Hebdos Québec
Réseau Sélect

ACTUALITÉS

1 août 2012 à 10h10

Plus de 200 000$ pour 4 entreprises

Louis Arsenault, de la Fromagerie des Grondines, Romain Julien, de Mécanarc, et Clément Gauvin, de Éco-Trak Industrie, entourent le député Matte et Sam Hamad, du MDEIE.

Louis Arsenault, de la Fromagerie des Grondines, Romain Julien, de Mécanarc, et Clément Gauvin, de Éco-Trak Industrie, entourent le député Matte et Sam Hamad, du MDEIE.
Photo: Mathieu Hardy

Louis Arsenault, de la Fromagerie des Grondines, Romain Julien, de Mécanarc, et Clément Gauvin, de Éco-Trak Industrie, entourent le député Matte et Sam Hamad, du MDEIE.
Photo: Mathieu Hardy

Le député Michel Matte a annoncé une aide de 208 138$ à 4 entreprises de Portneuf en compagnie de Sam Hamad, ministre responsable de la Capitale-Nationale et du ministère du Développement économique, de l’Innovation et de l’Exportation (MDEIE).

Les représentants de Éco-Trak Industrie, situé à Donnacona, de Placages Saint-Raymond et de la Fromagerie des Grondines recevront tous leur part de la contribution gouvernementale qu’ils partagent aussi avec le dirigeant de Mécanarc, une entreprise de Portneuf, où s’est déroulée l’annonce le 31 juillet.

Les fonds libérés proviennent du programme Exportation qui vient en aide aux entrepreneurs québécois afin qu’ils soient en mesure de diversifier leur production et qu’ils parviennent à en faire la vente sur les marchés étrangers.

«Notre but est de soutenir les entreprises afin qu’elles améliorent leur productivité et leurs processus de fabrication pour mieux se distinguer sur le marché mondial», indique le ministre Sam Hamad, en ajoutant que la créativité des entreprises québécoises les fait briller à l’international.

Des 208 138$ alloués, Éco-Trak Industrie reçoit 105 945$ qui ira à l’analyse, à la conception et à la fabrication d’une unité de démonstration aux fins de vente à l’exportation. Ce financement non remboursable contribuera également au maintien de 2 emplois et permettra d’en créer 2 autres.

Le montant de 29 998$ que touchent les promoteurs de Placages Saint-Raymond les aidera à entreprendre un virage vert en réalisant une étude de faisabilité pour convertir un séchoir à placage désuet. Ils envisagent aussi de réduire le coût de fonctionnement de leur bouilloire au mazout en la convertissant au bois et en l’alimentant avec des résidus provenant de leur production.

La Fromagerie des Grondines et Mécanarc, pour leur part, reçoivent respectivement 25 000$ et 47 195$. Ces fonds serviront à accroître leur visibilité. Un 6e fromage – un produit de garde – verra le jour dans la fromagerie du rang 2 à Grondines avec cet argent, alors que Mécanarc utilisera son financement pour poursuivre son ascension au Canada et aux États-Unis en faisant notamment de la prospection.

Les entrepreneurs ont la tête pleine de projets et veulent rendre Portneuf bien visible sur les marchés nord-américains grâce à cette aide dont ils bénéficient. Après tout, indique le député Matte, les entreprises sont le moteur de l’économie et il est normal d’assurer leur pérennité, lui qui souhaite que Portneuf puisse continuer à recevoir sa juste part.

Plus de nouvelles Plus de nouvelles





Vos commentaires sur cet article

0 commentaires / Ajouter un commentaire

Faites-nous part d'une nouvelle

Pneus Faucher


Photo précédente Photo suivante


Pour joindre les journalistes du Courrier
Municipalités et organismes
Consultez la section spéciale emploi
Pour tout trouver... ou acheter !