La Coopérative du Courrier de Portneuf, pour en savoir plus sur nous

Abonnez-vous gratuitement à l'infolettre quotidienne.

Membre de :

Hebdos Québec
Réseau Sélect

ACTUALITÉS

22 juillet 2012 à 08h02

Sainte Anne est de retour

La statue de sainte Anne a retrouvé sa place entre les deux clochers de l’église de Sainte-Anne-de-la-Pérade après une absence de deux ans.

La statue de sainte Anne a retrouvé sa place entre les deux clochers de l’église de Sainte-Anne-de-la-Pérade après une absence de deux ans.
Photo: Alain Turgeon

La statue de sainte Anne a retrouvé sa place entre les deux clochers de l’église de Sainte-Anne-de-la-Pérade après une absence de deux ans.
Photo: Alain Turgeon

Sainte Anne est revenue à la maison.

La statue de sainte Anne a été remontée sur son socle entre les deux clochers de l’église de Sainte-Anne-de-la-Pérade le 11 juillet, deux ans après en être descendue pour une cure de beauté.

Plus d’une centaine de personnes ont assisté à son retour et tout le monde l’a trouvée très belle. Des applaudissements ont même retenti quand la statue a été sortie de son caisson, puis déposée devant l’église le temps pour les paroissiens de se faire photographier avant qu’on la remonte à sa place.

Selon la restauratrice de sculpture au Centre de conservation du Québec, Isabelle Paradis, la statue réalisée par un artiste italien en 1886 n’avait jamais été restaurée. «La statue était là depuis 134 ans et elle remonte pour longtemps», dit-elle.

Selon Mme Paradis, la restauration a demandé cinq mois de travail. Les restaurateurs ont réparé de nombreuses fissures et inséré des tiges d’acier inoxydable dans la statue pour la renforcer. La statue d’une tonne devait revenir l’an dernier, mais l’église avait besoin de rénovations majeures avant de la recevoir. Les pierres de la façade s’étaient détachées de la structure et le mur penchait de 20 cm vers l’avant.

La Fabrique aura eu à débourser 75 000$ pour revoir sa sainte Anne. Les travaux de restauration de la statue ont coûté 26 000$ et ceux pour solidifier la maçonnerie de la façade 28 000$. Les travaux ont été subventionnés à 70% par le ministère de la Culture. La Fabrique a utilisé l’argent du fonds du patrimoine religieux accordé pour la réfection des marches de l’église et la peinture des châssis pour l’appliquer à ces rénovations.

Le curé Jean-Claude Hould a annoncé deux activités pour compléter le financement. Un concert avec Marc Hervieux aura lieu le 13 octobre, mais les billets seront mis en vente le 12 août pour ne pas nuire aux Grandes Retrouvailles, un autre événement majeur de financement pour la Fabrique. Un tirage dont le gagnant sera connu à la fin des Grandes Retrouvailles est aussi organisé.

L’idée de restaurer la statue de sainte Anne avec Ginette Reno en 2005 a donné naissance aux Grandes Retrouvailles. Il y a quelques années, la statue a été illuminée.


Des travaux majeurs de maçonnerie ont été nécessaires pour solidifier la façade en juin afin de recevoir la statue de sainte Anne. Photo – Alain Turgeon

 

Plus de nouvelles Plus de nouvelles





Vos commentaires sur cet article

0 commentaires / Ajouter un commentaire

Faites-nous part d'une nouvelle

Pneus Faucher


Photo précédente Photo suivante


Pour joindre les journalistes du Courrier
Municipalités et organismes
Consultez la section spéciale emploi
Pour tout trouver... ou acheter !